Rodney James Baxter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rodney James Baxter
Description de cette image, également commentée ci-après
Rodney Baxter (1999)
Naissance (79 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Nationalité Australien
Domaines Physique statistique
Institutions Université nationale australienne
Formation Docteur en Physique
Renommé pour Équation de Yang-Baxter, résolution du modèle à 8 vertex, matrice de transfert en coin, modèles RSOS
Distinctions Médaille de Pawsey, médaille Boltzmann, médaille Thomas Ranken Lyle, prix Dannie Heineman, médaille Harrie Massey, médaille du Centenaire, prix Lars Onsager, médaille Royale

Rodney James Baxter est un physicien théoricien australien né le à Londres. Il est spécialisé en physique statistique et est connu pour ses travaux sur les modèles exactement solubles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Baxter a étudié au Trinity Collège de Cambridge et a effectué son doctorat à l'université nationale australienne (ANU), qu'il termina en 1964[1]. Il fut l'un des premiers à être promu docteur en physique théorique de l'ANU . Il travailla à Londres pour la Iraq Petroleum Company de 1964 à 1965 dans l'étude des gisements de pétrole. Il fut ensuite maître de conférences au Massachusetts Institute of Technology de 1968 à 1970. Il travailla ensuite à l'ANU en tant que professeur jusqu'à sa retraite, en 2002 ; il accomplit un mandat de chef du département de physique théorique de l'institut des sciences avancées. Il est professeur émérite[2].

Il a été nommé fellow de l'académie australienne des sciences en 1977, de la Royal Society of London en 1982 et de l'Institut Isaac Newton à Cambridge. En 1980, il a reçu la médaille Boltzmann, qui est la plus haute récompense pour les travaux de recherche en physique statistique. Il a aussi reçu en 2006 le prix Lars Onsager « pour ses contributions originales et révolutionnaires dans le domaine des modèles exactement solubles en mécanique statistique, qui continuent à inspirer de profonds développements en physique statistique et dans les domaines connexes » [3],[4].

Prix et médailles[modifier | modifier le code]

Il a été récompensé pour ses travaux de plusieurs prix et médailles :

Contributions principales[modifier | modifier le code]

En étudiant le modèle à six vertex en 1967, Shuterland se rend compte que ses solutions sont les mêmes que celles d’un autre modèle, la chaine XXZ de Heinsenberg ; cependant, ce dernier modèle ne dépend que d’un seul paramètre alors que le modèle à six vertex dépend de deux paramètres libres. Shuterland établit donc une relation qui justifie la présence du paramètre supplémentaire. L’apport de Baxter est d’avoir généralisé cette relation et d'avoir établi une équation fondamentale suffisante que pour vérifier la relation généralisée. Cette équation, d'abord appelée « star-triangle relation » fut renommée équation de Yang-Baxter en l'honneur de Baxter et du physicien Chen Ning Yang.

En 1971, à l’aide de cette équation, Baxter résout simultanément le modèle à huit vertex (généralisation du modèle à six vertex) ainsi que le modèle XYZ (généralisation du modèle XXZ)[11].

La recherche de nouvelles solutions à l’équation de Yang-Baxter est à l’origine de la branche mathématique appelée « groupes quantiques »[12] .

Il invente en 1976 la méthode de la matrice de transfert « en coin » (corner transfer matrix). C’est cette nouvelle méthode qu’il utilise pour calculer les paramètres d’ordre du modèle à huit vertex[13].

En collaboration avec Georges Andrews et Peter Forester, ils créent en 1984, une classe de modèles appelés « modèles solides-sur-solides » ( Solid-on-Solid models - SOS models ), dont la version avec restriction ( Restricted SOS - RSOS model ) est une généralisation du modèle des hexagones durs.

En 2005, il vérifie la conjecture d' Albertini, McCoy, Perk et Tang concernant le paramètre d'ordre du modèle de Potts chiral (en)[4] .

Pour toutes ces contributions, il est reconnu dans la communauté comme l'auteur d'une révolution dans le domaine de la physique mathématique et statistique[14],[15],[12].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Rodney J. Baxter et Physics, Exactly Solved Models in Statistical Mechanics, Dover Publications, (ISBN 9780486462714, lire en ligne) — Ce livre est utilisé comme matériel pédagogique et a été cité plus de 6000 fois dans la littérature scientifique[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]


  1. (en-GB) The University of Melbourne eScholarship Research Centre, « Baxter, Rodney James - Biographical entry - Encyclopedia of Australian Science », sur www.eoas.info (consulté le 7 avril 2016)
  2. « Rodney Baxter », sur maths-people.anu.edu.au (consulté le 10 avril 2016)
  3. For his original and groundbreaking contributions to the field of exactly solved models in statistical mechanics, which continue to inspire profound developments in statistical physics and related fields
  4. a b c et d « Prize Recipient », sur www.aps.org (consulté le 7 avril 2016)
  5. « Pawsey Medal | Australian Academy of Science », sur www.science.org.au (consulté le 7 avril 2016)
  6. « The Boltzmann Award », sur proj1.sinica.edu.tw (consulté le 7 avril 2016)
  7. « Thomas Ranken Lyle Medal | Australian Academy of Science », sur www.science.org.au (consulté le 7 avril 2016)
  8. Institute of Physics, « Harrie Massey medal recipients », sur www.iop.org (consulté le 7 avril 2016)
  9. (en) c=AU;o=Commonwealth of Australia; ou=Department of the Prime Minister and Cabinet, « It's an Honour », sur www.itsanhonour.gov.au (consulté le 7 avril 2016)
  10. « Rodney Baxter », sur royalsociety.org (consulté le 10 avril 2016)
  11. R. J. Baxter, « Eight-Vertex Model in Lattice Statistics », Physical Review Letters, vol. 26,‎ , p. 832–833 (DOI 10.1103/PhysRevLett.26.832, lire en ligne, consulté le 22 avril 2016)
  12. a et b (en) Barry M. McCoy, « The Baxter Revolution », Journal of Statistical Physics, vol. 201, nos 3/4,‎ (DOI 10.1023/a%3a1004894530125, lire en ligne)
  13. (en) R. J. Baxter, « Corner transfer matrices of the eight-vertex model. I. Low-temperature expansions and conjectured properties », Journal of Statistical Physics, vol. 15,‎ , p. 485–503 (ISSN 0022-4715 et 1572-9613, DOI 10.1007/BF01020802, lire en ligne, consulté le 22 avril 2016)
  14. « Affiche pour la conférence en l'honneur des 60 ans de Baxter » (consulté le 10 avril 2016)
  15. (en) Murray Batchelor, Vladimir Bazhanov, Paul Pearce et Joel L. Lebowitz, « Préface », Journal of Statistical Physics, vol. 102, nos 3/4,‎ (DOI 10.1023/a%3a1017317713287, lire en ligne)
  16. « Citations du livre Exactly Solved Models in Statistical Mechanics », sur scholar.google.be (consulté le 22 avril 2016)