Robert Gerwarth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Gerwarth
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Robert Gerwarth, né le , est un historien allemand. Il enseigne l'histoire contemporaine au University College Dublin et y dirige le Centre for War Studies[1],[2].

Il est l'auteur d'ouvrages sur l'histoire européenne et sur l'histoire allemande du XXe siècle. Son ouvrage The Bismarck Myth reçoit le prix Fraenkel des libraires viennois[2]. Son livre Les Vaincus, paru en 2017, est consacré aux prolongements de la Première Guerre mondiale[3] et se penche sur les relations internationales dans la période de l'entre-deux-guerres[4].

Ouvrages (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

  • The Bismarck Myth: Weimar Germany and the Legacy of the Iron Chancellor, Oxford University Press, Oxford, 2005.
  • Reinhard Heydrich. Biographie, Siedler Verlag, Munich, 2011.
  • Les Vaincus. Violences et guerres civiles sur les décombres des Empires 1917-1923, Éd. du Seuil, 2017.
  • Die größte aller Revolutionen. November 1918 und der Aufbruch in eine neue Zeit, Siedler Verlag, Munich, 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche sur le site de la Maison Heinrich Heine », sur Fondation de l'Allemagne - Maison Heinrich Heine (consulté le )
  2. a et b « Fiche sur Perlentaucher, magazine littéraire » (consulté le )
  3. André Loez, « Première guerre mondiale, les prolongations », sur lemonde.fr,
  4. Nicolas Charles, « Les guerres européennes après la « Der des Ders » »,

Liens externes[modifier | modifier le code]