Rinaldo Ier d'Este

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rinaldo Ier d'Este
Rinaldo d'Este.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Fratrie
Béatrice d'Este (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Coat of arms of the House of Este (1239).svg
blason

Rinaldo Ier d'Este, né peu après 1221, décédé en 1251[1], fils d'Azzo VII d'Este et de Mabilia Pallavicini.
En 1235, dans une tentative de pacification entre Guelfes et Gibelins, et de 1236 à 1251 Rinaldo fut envoyé comme otage de l’empereur Frédéric II du Saint-Empire qui espérait ainsi tenir le père, chef des guelfes.
Rinaldo mourut dans sa prison des Pouilles en 1251 en laissant quelques enfants naturels dont Obizzo II.

En 1233, durant une tentative pour arriver à une paix durable, furent annoncés les fiançailles entre Rinaldo de la Maison d’Este et Adelasia da Romano, fille d'Alberico da Romano et nièce de Ezzelino III da Romano (partisan de l’empereur et opposé à la Maison d'Este). En 1333[2] ou en 1339[3] il épousa Adelasia ou Adelaide (Adélaïde en français), également otage de l’empereur, ils moururent en même temps en prison (empoisonnés par Conrad IV du Saint-Empire) et laissèrent trois enfants conçus pendant leur captivité :

  • Obizzo II d'Este, 1247-1293, héritier de son père et qui devint marquis de Ferrare et de la Marche d'Ancône,
  • Constanza d'Este[4],
  • Pietro d'Este, ?-1304 (filiation non confirmée).

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Cronica Fratris Salimbene de Adam, Ordinis Minorem, MGH SS XXXII, p. 167
  2. Annales Veronenses, MGH SS XIX, p. 9.
  3. Annales S. Iustinæ Patavini, MGH SS XIX, p. 157.
  4. ratori, LA (1778) Antiquitates Italicæ Medii Aevi, tome XII, Chronicon Patavinum, col. 212

Articles connexes[modifier | modifier le code]