Richard Spurr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard Spurr
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Richard Spurr (1800 - 1855) est un prêcheur laïque, ébéniste de profession, qui fut emprisonné du fait de ses activités au sein du Chartisme, un mouvement politique ouvrier qui se développa au Royaume-Uni au milieu du XIXe siècle.

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Richard Spurr est le fils de Christopher Spurr et de Christian Richards ; il nait en 1800 à Truro, en Cornouailles[1]. C'est là qu'il devient ébéniste et menuisier. Il se marie à l'âge de 21 ans, avec Ann Mary Babot, à Saint-Hélier sur l'île Anglo-Normande de Jersey.

Activisme[modifier | modifier le code]

Devenu un chef de file du mouvement chartiste en Cornouailles, il est arrêté parla police lors d'une conférence locale à Truro, en janvier 1840[2]. Libéré, il représente la ville de Londres à la première conférence nationale du mouvement chartiste de Manchester du 20 juillet 1840, une conférence qui vise à organiser le mouvement[3]. Après plusieurs jours, les délégués votent pour fusionner toutes les instances locales en une seule association nationale chartiste de Grande-Bretagne.

En 1848, certains chartistes sont pourchassés, emprisonnés ou déportés et en 1850 , Richard Spurr préfère émigrer en Australie avec sa femme et ses enfants. Il décède en Australie en janvier 1855 à l'âge de 54 ans[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Crime, Protest and Popular Politics in Southern England, 1740-1850 - Richard Spurr of Truro par John Rule et Roger A. E. Wells sur books.google.fr
  2. (en) Sylvanus Urban, The Gentleman's Magazine (1840)-page 199
  3. (en) "History of the Chartist Movement, 1837-1854", Gammage R G
  4. (en) Edward Wilson and Bauchlan Mackinnon, « Family Notices », sur The Argus (Melbourne, Victoria, Australia), the Argus Office, Collins-street east, Melbourne, Victoria, (consulté le 2 novembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]