Rhinolalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la neurologie
Cet article est une ébauche concernant la neurologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La rhinolalie est un trouble de la phonation déterminé par des modifications de la résonance des cavités nasales, se manifestant par une voix nasonnée.. Elle peut être ouverte ou fermée[1]

Quand elle est ouverte, c'est dû à une insuffisance du voile du palais qui ne se lève plus. Donc il ne bloque plus le passage des aliments vers le nez ce qui cause des régurgitations alimentaires. Et si elle est fermée, c'est dû à une insuffisance du nez.

En neurologie, la rhinolalie correspond à une variété de trouble articulatoire (ou dysarthrie) par parésie ou paralysie du voile du palais.

Un terme sémantiquement proche de rhinolalie ouverte est hypernasalité[2]. Dans bien des cas, ce phénomène serait causé par l'insuffisance vélopharyngée[3].

Nasillement est un terme synonyme de rhinolalie fermée[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire médical Garnier-Delamare
  2. Rhinolalie ouverte
  3. Insuffisance vélopharyngée
  4. Larousse médical