René Henoumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis René Hénoumont)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
René Hénoumont
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

René Henoumont, né le à Herstal et mort le [1] à Steenkerque, est un journaliste et écrivain belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'art et d'archéologie, il s'engage dans la Résistance.

C'est grâce à Hubert Rassart, homme politique socialiste et résistant qui jouera un rôle dans la constitution d'un Gouvernement wallon séparatiste, qu'il commence à travailler comme journaliste au Monde du travail, quotidien de gauche né de la Résistance. Il écrivit aussi pour Wallonie libre une nouvelle illustrée par Victor Hubinon, le dessinateur de Buck Danny.

De 1950 à 1953, il travaille comme journaliste à La Meuse. 1950, c'est l'année de la Question royale, de l'assassinat de Julien Lahaut, de l'invasion de la Corée du Sud par la Corée du Nord et de la réaction des Nations unies qui envoie des troupes, principalement américaines, sous le commandement de Mac Arthur. En mai 1952, il réalise une interview de Georges Simenon de retour d'Amérique. Après avoir travaillé également à l'INR et à la RTBF, à la modernisation desquels il participe à l'époque de l'Exposition universelle de 1958 il s'engagera au Pourquoi Pas? (hebdo) en 1965 jusqu'à la disparition de celui-ci en 1988. Il travaillera au Moustique dont il sera le rédacteur en chef et au Soir Mag.

En décembre 2007, il inaugure la nouvelle bibliothèque communale centrale René Henoumont à Herstal, sa commune natale. Elle disposera d'un Fonds René Henoumont, puisque l'auteur a décidé de lui léguer toutes ses archives.

Il décède le des suites d'une crise cardiaque. Il vivait à Steenkerque (Hainaut).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Romans
    • La maison dans le frêne, Duculot, Gembloux, 1979.
    • Le vieil Indien, Laffont, Paris, 1982.
    • La boîte à tartines, Laffont, Paris, 1984, puis Marabout.
    • L'été d'Éva Brialmont, Laffont, Paris 1986, puis Marabout.
    • Plages privées, Laffont, Paris, 1989.
    • Les épines noires, Ed. du Rocher, Monaco, 2002. Rééd. C16, Paris, 2003.
    • L'enclume aux grives, Ed. du Rocher, Paris, 2004.
    • La tuile à loup, Ed. du Rocher, Paris, 2006.
  • Chroniques, essais
    • Histoires de pipes, Pourquoi Pas?, 1976.
    • Mes Biens Aimés Bandits d'Ardenne, Duculot, Gembloux, 1978.
    • Charlier Jambe-de-Bois, Legrain, Bruxelles 1983.
    • Les étonnements d'Henri-Léon, Legrain, Bruxelles, 1983.
    • Un oiseau pour le chat (illustré par Serge Creuz), Pourquoi Pas?, 1979, Bibliothèque Duculot, Gembloux, 1987.
    • Café liégeois, Bibliothèque Duculot, Gembloux, 1987.
    • Légendes et contes d'Ourthe et d'Amblève, Legrain, Bruxelles, 1988.
    • Des amours de papier, mémoires impertinentes, Duculot, Gemblux, 1990.
    • Au bonheur des Belges, Éd. du Rocher, Paris, 1992.
    • Loin de l'Ardenne, Éd. du Rocher, Paris, 1994.
    • Le jardin secret du roi, Éd. du Rocher, Paris, 1996.
    • Un jardin à la campagne (tome 1), Éd. du Rocher, Paris, 1997.
    • Allons voir si la rose (Un jardin à la campagne, tome 2), Ed. Racine, Bruxelles, 1998.
    • Le passage d'eau, Éd. du Rocher, Paris, 1998.
    • Le jardin dans le frêne (Un jardin à la campagne, tome 3), Ed. Racine, Bruxelles, 1999.
    • Edmond Dauchot : le photographe de l'Ardenne d'autrefois, introduction de Georges Vercheval, avec un témoignage de R. Henoumont et une postface d'André Dhôtel, La Renaissance du Livre, Tournai, 2000.
    • Un regard distrait, Éd. du Rocher, Paris, 2000.
  • Les enquêtes du commissaire Fluet
    • La mort d'Irma, Legrain, Bruxelles 1986.
    • Le libraire de la Place Saint-Paul, Legrain, 1987.
    • Les vieux fusils, Legrain, Bruxelles 1987.
    • La cabane du Négus, Ed. Racine. 2002
  • Contes et récits
    • Le canif à six lames, Bernard Gilson Éditeur, SPRL Pré aux Sources, Belgique, mars 2007.
  • Récit de nature
    • Le jeune homme et la rivière, Bernard Gilson Éditeur, SPRL Pré aux Sources, avril 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]