Raorchestes flaviventris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Raorchestes flaviventris
Description de l'image Philautus flaviventris (2).jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Rhacophoridae
Sous-famille Rhacophorinae
Genre Raorchestes

Nom binominal

Raorchestes flaviventris
(Boulenger, 1882)

Synonymes

  • Ixalus flaviventris Boulenger, 1882
  • Philautus flaviventris (Boulenger, 1882)
  • Pseudophilautus flaviventris (Boulenger, 1882)
  • Raorchestes emeraldi Vijayakumar, Dinesh, Prabhu & Shanker, 2014

Statut de conservation UICN

DD  : Données insuffisantes

Raorchestes flaviventris est une espèce d'amphibiens de la famille des Rhacophoridae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique d'Inde. Elle se rencontre au Kerala et au Tamil Nadu entre 1 249 et 1 488 m d'altitude dans les Anaimalai Hills dans les Ghats occidentaux[1].

Description[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2015, elle n'était connue par les spécimens remis à Boulenger par Richard Henry Beddome, et qui provenait de la côte de Malabar, la description de deux mâles , découvert en 2012, à permis de clarifier la situation systématique de cette espèce[2].

Les spécimens de Raorchestes flaviventris décrits par Boulenger présentaient soit un dos brun foncé avec des taches jaunes, soit un dos brun avec des réticulations ou de petites taches sombres. Leur ventre, granuleux, était jaune marbré de brun[3].

Les mâles mesurent de 29,4: à 35,3 mm et la femelle 49,3 mm[2].

Systématique et taxinomie[modifier | modifier le code]

Abraham, Zachariah et Cyriac en 2015[2] ont placé en synonymie Raorchestes emeraldi[4] avec Raorchestes flaviventris et ont relevé de sa synonymie Raorchestes hassanensis.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce, du latin flavus, « jaune », et ventris, « ventre », lui a été donné en référence à sa coloration.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Boulenger, 1882 : Catalogue of the Batrachia Salientia s. Ecaudata in the collection of the British Museum, ed. 2, p. 1-503 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a, b et c Abraham, Zachariah & Cyriac, 2015 : A reappraisal of the rhacophorid bush frog Raorchestes flaviventris (Boulenger, 1882), with an evaluation of the taxonomic status of R. emeraldi Vijayakumar, Dinesh, Prabhu and Shankar, 2014. Zootaxa, no 4048(1), p. 90–100.
  3. Boulenger, 1882 : Catalogue of the Batrachia Salientia s. Ecaudata in the collection of the British Museum, ed. 2, p. 1-503 (texte intégral).
  4. Vijaykumar, Dinesh, Prabhu & Shanker, 2014 : Lineage delimitation and description of nine new species of bush frogs (Anura: Raorchestes, Rhacophoridae) from the Western Ghats Escarpment. Zootaxa, no 3893 (4), p. 451–488.