Uperodon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ramanella)
Aller à : navigation, rechercher

Uperodon est un genre d'amphibiens de la famille des Microhylidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Les douze espèces de ce genre se rencontrent en Asie du Sud[1].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Amphibian Species of the World (2 octobre 2015)[2] :

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Le genre Pachybatrachus[3] a été placé en synonymie avec Uperodon par Boulenger en 1882[4] et Ramanella[5] par Peloso et al. en 2015[6]. Hyperodon[7] et Cacopus[8] sont des noms de substitution superflus.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Duméril & Bibron, 1841 : Erpétologie générale ou Histoire naturelle complète des reptiles, vol. 8, p. 1-792 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Amphibian Species of the World, consulté le 2 octobre 2015
  3. Keferstein, 1868 : Über die Batrachier Australiens. Archiv für Naturgeschichte, vol. 34, no 1, p. 253-290 (texte intégral).
  4. Boulenger, 1882 : Catalogue of the Batrachia Salientia s. Ecaudata in the collection of the British Museum, ed. 2, p. 1-503 (texte intégral).
  5. Rao & Ramanna, 1925 : On a new genus of the family Engystomatidae. Proceedings of the Zoological Society of London, vol. 1925, p. 587-597.
  6. Peloso, Frost, Richards, Rodrigues, Donnellan, Matsui, Raxworthy, Biju, Lemmon, Lemmon, & Wheeler, 2015 : The impact of anchored phylogenomics and taxon sampling on phylogenetic inference in narrow-mouthed frogs (Anura, Microhylidae). Cladistics, p. 1–28.
  7. Agassiz, 1846 : Nomenclator Zoologicus Continens Nomina Systematica Generum Animalium tam Viventium quam Fossilium, Fasicle 12 (Indicem Universalem). Soloduri, Jent et Gassmann.
  8. Günther, 1864 : The reptiles of British India, p. 1-452 (texte intégral).