Ralph Harman Booth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Booth.
Ralph Harman Booth
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Fratrie

Ralph Harman Booth (1873-1931) était un diplomate et journaliste américain qui a constitué un groupe de presse aux États-Unis au XIXe siècle, lié à la nébuleuse de l'Empire de presse Scripps-Howard.

Histoire[modifier | modifier le code]

Né en 1873, Ralph Harmann Booth était l'un des dix enfants de Clara Louise Irène Gagnier Booth et d'Henry Wood, patron de presse à Toronto, au Canada.

Devenu journaliste, il a fondé de nombreux titres et est devenu président du groupe de presse « Booth Publishing Company », basée à Détroit, dans le Michigan. Avec ses frères Edmund Wood Booth (1866-1927) et George G. Booth (1864-1949), il a racheté les journaux Flint Journal, Kalamazoo Gazetie, Saginaw Daily News, Ann Arbor Times News, Jackson Citizen Patriot, Muskegon Chronicle, et Bay City Times. Il accepte d'apporter dans la corbeille familiale ses propres quotidiens en 1914, ceux de la Booth Publishing Company, qui 15 ans plus tard s'effacera en 1929 lors de la création de la société Booth newspapers.

Devenu diplomate à la fin de sa carrière, il a été ministre plénipotentiaire des États-Unis au Danemark[1] en 1930, avant de décéder dans ce pays à l'âge de seulement 58 ans[2]. Après sa mort en 1931, sa femme Mary Booth a légué plusieurs tableaux au Detroit Institute of Arts, dont son mari avait été président, et à la National Gallery of Art.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Nicholls Booth, Booths in history : their roots and lives, encounters, and achievements, Ridgeway Press, , 231 p., ?
  2. (en)« Ralph Harman Booth », sur history.state.gov

Liens externes[modifier | modifier le code]