Raj Loomba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raj Loomba
Official portrait of Lord Loomba crop 2.jpg
Fonction
Membre de la Chambre des lords
depuis le
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
Dhilwan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique
Distinctions
Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique
Pravasi Bharatiya Samman (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
Le très honorable

Rajinder Paul Loomba, baron Loomba, CBE (né le à Dhilwan, Punjab, Inde) est un philanthrope, fondateur et président exécutif de la société de vêtements Loomba Group, et membre de la Chambre des lords [1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Loomba est né dans une famille de sept enfants à Dhilwan, dans l'État du Pendjab, en Inde. Il fait ses études au DAV College, Jalandhar et à l'Université de l'Iowa [2]. Sa famille déménage en Angleterre en 1962. Loomba développe son entreprise de mode à partir de zéro, passant d'un stand au marché de Widnes à un magasin, une entreprise de vente en gros, puis une société d'importation, Rinku Group Ltd. La société possède plus de 200 points de vente au détail au Royaume-Uni, des bureaux à Londres, à Delhi et en Chine, et approvisionne les principaux groupes de vente au détail [3].

Loomba est membre du Rotary Club de Londres, de l'Institut des directeurs et est Freeman de la City de Londres. Il est président du Forum des amis des trois religions, est le patron des enfants dans le besoin en Inde et est le patron fondateur de l'Organisation mondiale du Punjabi [4]. Il est vice-président de Barnardo's [5] et de la Safer London Foundation, une organisation caritative soutenue par la police métropolitaine [6]. En 1997, il a été nommé Asiatique de l'année au Royaume-Uni par Asian Who's Who International [7].

Loomba est marié à Veena Chaudhry, avec qui il a deux filles et un fils.

Activités caritatives[modifier | modifier le code]

Loomba est connu pour sa collecte de fonds et sa campagne concernant la question du veuvage dans les pays en développement. Sa mère, Shrimati Pushpa Wati Loomba, a été veuve à l'âge de 37 ans en Inde, [8] et Loomba a expérimenté de première main la discrimination sociale et économique à laquelle les veuves de ce pays sont confrontées.

C'est à la mémoire de sa mère que Loomba créé son organisation caritative, The Loomba Foundation, qui œuvre pour sensibiliser le public à la question du veuvage et qui lève des fonds pour éduquer les enfants de veuves pauvres en Inde et autonomiser les veuves dans d'autres pays en développement d'Asie du Sud et à travers l'Afrique. Le fleuron de la campagne de sensibilisation de l'organisme de bienfaisance est la Journée internationale des veuves, qui a lieu chaque année le 23 juin, anniversaire du veuvage de sa mère. Suite à une campagne soutenue, le 21 décembre 2010, l'Assemblée générale des Nations Unies reconnait, par acclamation unanime, le 23 juin Journée internationale des veuves [9].

En reconnaissance de sa contribution à la charité, dans les honneurs d'anniversaire de 2008, Loomba est nommé Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE); il a reçu son prix du prince Charles lors d'une cérémonie au palais de Buckingham.

Chambre des lords[modifier | modifier le code]

Le 12 janvier 2011, Loomba est nommé pair à vie avec le titre de baron Loomba, de Moor Park dans le comté de Hertfordshire. Il prend son siège à la Chambre des lords le 13 janvier 2011, siégeant avec les libéraux démocrates. Le 21 janvier 2011, il prononce son premier discours à la Chambre lors d'un débat sur le projet de loi sur la réadaptation des délinquants [10].

La société de Loomba, Rinku Group PLC, a auparavant fait un don de 2 500 £ à la campagne à la direction de Nick Clegg en décembre 2007. [11] Sa nomination à la pairie a suscité la controverse après qu'il est apparu que l'un des trois membres de la Commission des nominations de la Chambre des Lords qui a approuvé sa nomination, le pair libéral démocrate Lord Dholakia, a accepté six voyages à l'étranger au cours des quatre années précédentes, payés par l'association caritative de Loomba, le Loomba Trust. Deux de ces voyages, à Toronto et à New York, ont eu lieu au moment où la Commission envisageait la nomination de Loomba.

Loomba a fait don de plus de 350000 £ aux libéraux démocrates entre 2011 et 2013.

En décembre 2016, Lord Loomba quitte les libéraux démocrates et siège désormais en tant que pair non affilié. Expliquant sa décision, il déclare: «Je souhaite maintenant me concentrer sur des questions telles que les droits de l'homme, l'égalité des sexes, l'éducation et surtout les objectifs de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies» [12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 25 avril 2011)
  2. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 25 avril 2011)
  3. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 25 avril 2011)
  4. http://globalpf.org/strategic-advisors.html?show=25
  5. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 25 avril 2011)
  6. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 25 avril 2011)
  7. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 25 avril 2011)
  8. « The Loomba Foundation | Empowering Widows Worldwide | Children's Education », www.theloombafoundation.org (consulté le 4 avril 2019)
  9. « United Nations Official Document », www.un.org (consulté le 4 avril 2019)
  10. (en-US) « Lord Raj Loomba’s maiden speech », Liberal Democrat Voice (consulté le 4 avril 2019)
  11. https://pefonline.electoralcommission.org.uk/Search/CommonReturnsSearch.aspx?type=basicDonationSearch Electoral Commission website, register of political donations - EC number C0002451 - donation accepted on 17 December 2002
  12. (en-GB) « British Indian Lord Raj Loomba exits Lib Dem fold », IndiaGB News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]