Rabat (vêtement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un rabat blanc.

Le rabat est une double pièce de tissu, généralement amidonnée et de couleur blanche, placée sous le col, qui descend sur le devant du vêtement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le rabat fait partie de la paramentique catholique, notamment dans le clergé français du XVIIe au XXe siècle (le rabat peut alors être noir), et laisse petit à petit la place au col romain. Les frères des écoles chrétiennes le gardent dans leur tenue traditionnelle. Le rabat est aussi utilisé par certaines branches du protestantisme : les ministres du culte luthérien, réformé et anglican portent traditionnellement un rabat blanc sur leur robe pastorale. Cette tenue souligne le statut d'enseignant du pasteur, qui est un bibliste et non pas un prêtre[1].

Le col à rabat blanc a également été porté par des laïcs, en particulier au XVIIe siècle. Il est encore aujourd'hui utilisé dans certains pays par les avocats et les magistrats.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • W.N. Hargreaves-Mawdsley, A History of Legal Dress in Europe until the End of the Eighteenth Century, Oxford, Clarendon Press, 1963
  • Janet Mayo, A History of Ecclesiastical Dress, New York, Holmes & Meier Publishers, 1984

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La robe pastorale », sur Musée protestant (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :