RMN du phosphore 31

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Phosphore 31
31P
Général
Nombre de neutrons 16
Nombre de protons 15
Spin
à l'état fondamental
1/2
Abondance naturelle
[%]
100
Données RMN
Rapport gyromagnétique
[107 Rad/T/s]
10,8394[1]
Fréquence relative
[MHz], 1H = 100 MHz
40,480742[1]
Sensibilité relative
(1H = 1,00)
0,0665[1]
Référence(s) H3PO4 85% externe

La RMN du phosphore 31 (parfois simplement appelée RMN du phosphore) est l'application de la résonance magnétique nucléaire (RMN) au phosphore. Le 31P possède un spin de ½ et son abondance relative naturelle est de 100 %, ce qui fait de cette technique une méthode de choix pour l'analyse et la résolution de structure des composés phosphorés organiques ou inorganiques.

Propriétés du phosphore 31[modifier | modifier le code]

Hormis le proton et le carbone 13, le phosphore est l'un des noyaux les plus étudiés. L'avantage principal vient du fait que son abondance relative naturelle est de 100 % et de son fort rapport gyromagnétique. Les différentes résonances du noyau de phosphore sont généralement bien séparées, la plage de déplacement chimique étant vingt-cinq fois plus étendue que celle du proton.

Le 31P possède un spin de ½, et ainsi les temps de relaxation sont suffisamment longs pour que les couplages spin-spin puissent être résolus[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « NMR Properties of phosphorus », sur http://www.webelements.com/, WebElements (consulté le 13 novembre 2011)
  2. (en) K. Karaghiosoff, Encyclopedia of nuclear magnetic resonance, John Wiley, , 6490 p. (ISBN 9780470847848, présentation en ligne), « Phosphorus-31 NMR »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]