Résistance négative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Courbe caractéristique de la diode tunnel.

Une résistance négative est une propriété de certains circuits électriques ou matériaux pour lesquels, sur une certaine plage, le courant qui les traverse baisse quand la tension monte.

Le terme de résistance négative est parfois réservé aux cas où la partie décroissante de la courbe courant/tension coupe l'axe des abscisses. Ainsi une tension positive génère un courant négatif. De tels circuits contiennent une source d'énergie externe et peuvent donc être utilisés comme une sorte d'amplificateur.

Applications[modifier | modifier le code]

Les résistances négatives sont souvent utilisées dans les oscillateurs comme l'oscillateur Colpitts ou un pont de Wien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]