Région touristique du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une région touristique du Québec est une division territoriale établie à des fins de développement et de mise en valeur des produits touristiques régionaux[1]. Le 17 octobre 2005, la Commission de toponymie du Québec a approuvé le terme région touristique ainsi que sa définition, pour la gestion des noms de lieux[2].

Découpage[modifier | modifier le code]

Le Québec est découpé en 22 régions touristiques, qui ne correspondent pas toujours exactement au territoire de la région administrative.

En 1966, le gouvernement du Québec a adopté un découpage administratif uniforme à tous les ministères et organismes québécois, remplaçant ainsi tous les découpages précédents. Naissaient alors les régions administratives du Québec, comme nous les connaissons maintenant. Le Québec compte aujourd’hui dix-sept régions administratives. Il en comptait dix seulement en 1966.

Pour leur part, les régions touristiques ont été reconnues par décret en 1979. Le Québec compte aujourd’hui vingt-deux régions touristiques. Il en comptait 18 en 1979. Cinq autres régions touristiques ont été créées par la suite : Laval (1989), Mauricie et Centre-du-Québec (2000[3], créées par la division de la région de Mauricie-Bois-Francs), Baie-James et Nunavik (2005[3], créées par la division de la région du Nord-du-Québec), et Eeyou Istchee (2007).

Chacune est représentée auprès de Tourisme Québec par une association touristique régionale qui regroupe tous les intervenants touristiques d'une même région. Les régions touristiques sont divisées en sous-régions, qui pour la plupart correspondent au territoire des municipalités régionales de comté (MRC) et aux principales villes correspondantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Office québécois de la langue française. «Région touristique», dans Grand dictionnaire terminologique, [en ligne] http://www.granddictionnaire.com/btml/fra/r_motclef/index800_1.asp (consulté le 22 novembre 2011). Voir aussi : Gouvernement du Québec. «Région touristique», dans Thésaurus de l'activité gouvernementale, [en ligne] http://www.thesaurus.gouv.qc.ca/tag/terme.do?id=10757 (consulté le 22 novembre 2011)
  2. Commission de toponymie du Québec. «Liste complète des types d'entités et leurs définitions», [en ligne] http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/normes-procedures/terminologie-geographique/entite.aspx (consulté le 22 novembre 2011)
  3. a et b Code géographique du Québec. «Bulletin annuel», [en ligne] http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/modif-ann.htm (consulté le 14 août 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Beaudet, Normand Cazelais et Roger Nadeau, L'espace touristique, Québec, Presses de l’Université du Québec, 1999, 287 pages.