Tourisme en Manicouagan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Côte-Nord image illustrant le tourisme
Cet article est une ébauche concernant la Côte-Nord et le tourisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Le tourisme en Manicouagan représente une bonne partie de l’économie des régions maritimes au Québec.

C’est une sous-région de la Côte-Nord ainsi qu’une destination touristique. Elle est située dans la province du Québec, et compte approximativement 33 946 habitants. Elle fait partie des cinq régions maritimes du Québec avec le Bas-Saint-Laurent, Duplessis, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans cette Côte-Nord encore difficile d'accès au XIXe siècle, Tadoussac fait en quelque sorte exception. Ce village à l'embouchure du Saguenay plaît non seulement aux touristes en quête d'isolement et de quiétude, mais aussi aux amateurs de pêche. Avec la clientèle des clubs de chasse et de pêche, c'est le seul tourisme qui connaît la Haute Côte-Nord avant les années 1930.

Des navires desservaient Tadoussac et le Saguenay depuis les années 1840, le développement de l'industrie hôtelière en fonction du tourisme ne commence véritablement qu'avec l'ouverture d'un petit hôtel en 1862. Trois ans plus tard, un investissement de 40 000 $ pour la construction d'un grand hôtel fait de Tadoussac une destination de choix. Le nombre de touristes s'accroît particulièrement à compter des années 1880 avec la Compagnie de navigation Richelieu et Ontario.

Encore dans les années 1930, les bateaux de la Canada Steamship Lines, en provenance des Grands Lacs, se rendent à Tadoussac avant de revenir vers Québec ou de continuer vers Chicoutimi. Au lendemain de la dernière guerre, l'industrie touristique régionale repose sur deux pôles traditionnels : la chasse et la pêche sportives associées aux clubs et les croisières organisées par la compagnie Clarke et la Canada Streamship Lines. Cette entreprise a relancé ses opérations en reconstruisant l'hôtel Tadoussac en 1942[1].

Principale caractéristique[modifier | modifier le code]

Manicouagan est le début de la Côte-Nord avec 300 kilomètres de côte longés par la route 138 (ou la Route des Baleines) le long du fleuve Saint-Laurent en direction Est. Les baleines sont observables en croisière, en kayak ou à partir de sites d’observation terrestre. La Manicouagan se démarque aussi par la diversité de sa faune et sa flore. L’un des principaux avantages que la région offre est le fait que peu importe la saison, les activités sont multiples.

La région est composée de cinq grands secteurs touristiques : Tadoussac et ses environs, Forestville et ses environs, la Péninsule Manicouagan, Baie-Comeau et son arrière-pays ainsi que le Secteur des Panoramas.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du tourisme en Manicouagan en 2009

Marchés Volume des touristes Nuitées des touristes Dépense des touristes
Au Québec 282 000 1 138 000 49 000
Dans les autres provinces 1 000 1 000 0
Aux États-Unis 7 000 15 000 1 000
Dans les autres pays 84 000 241 000 25 000
Total 374 000 395 000 75 000

Points d’intérêt touristique[modifier | modifier le code]

Aventure

Le Québec comporte une grande diversité d’animaux sauvages : l’orignal, l’ours noir, le lièvre d’Amérique, la gélinotte huppée, le tétras du Canada, le lagopède des saules ainsi qu’une grande variété de gibiers.

  • Canot, Kayak de mer.

Le fleuve Saint-Laurent n’est pas le seul cours d’eau, plusieurs rivières offrent la possibilité de les découvrir.

  • Observer des animaux (l’ours noir et parfois même le loup) dans leurs habitats naturels.

En automne, des milliers de rapaces volent le long de la côte, également, selon le site officiel de la région du Manicouagan, il est inscrit que « durant cette période, l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac recense parfois jusqu’à 25 000 oiseaux de proie », de plus « l’estuaire constitue aussi une halte migratoire d’importance pour plusieurs familles d’oiseaux marins ; plus de 60 000 canards y séjournent »[réf. nécessaire].

  • Équitation, excursions et aventure, quad, vélo.
  • Hockey, ski alpin, glissage, ski de randonnée et traîneaux à chiens.
Nature
  • Centre de santé

La Manicouagan est l'endroit idéal pour des moments privilégiés de détente. Une escale dans un décor charmant pour retrouver la paix et l'harmonie entourée de nature avec une vue panoramique sur le fjord du Saguenay et sur le fleuve Saint-Laurent.

  • Bain d’argile

L'entreprise Argile Eau Mer offre deux types d’expériences. La première, de juin à septembre, consiste à visiter une plage et à prendre un bain de boue marine et se rincer ensuite dans l'eau de mer. Cette expérience se poursuit par une randonnée dans les sites d’extractions naturelles au doux parfum de conifères, de sous-bois ou de fleurs sauvages.

La deuxième expérience consiste en la visite de l’usine avec une explication des procédés de fabrication et la qualité des produits.

Cultures[modifier | modifier le code]

  • Le Phare de Pointe-des-Monts, érigé en 1830, a été classé monument historique en 1965. L'exposition et l'interprétation se font par audio-guide. Un court métrage sur la vie des gardiens et de leurs familles est également projeté.
  • Centre d’interprétation des mammifères marins de Tadoussac: le CIMM est un lieu d'éducation sur les mammifères marins du Saint-Laurent. Les baleines vous sont racontées par des vidéos, jeux, activités d'interprétation, collection de squelettes unique en Amérique du Nord, projections de films exclusifs.
  • Patrimoine religieux : la Manicouagan est une région comptant plusieurs lieux de pèlerinages. Érigée en 1915, il y a l’église en bois Notre-Dame-de-Bon-Désir situé à Bergeronnes. Il existe également deux églises dans la région de Baie-Comeau.
  • La Centrale Manic-5: le barrage Daniel-Johnson est le plus grand barrage à voûtes multiples et à contreforts au monde.
  • Jardin des Glaciers : expériences autour des changements climatiques. Trois zones d’expériences sont offertes : la zone spectacle, la zone nature et la zone adrénaline.
  • Musée amérindien et inuit : collection de nombreuses œuvres d’art Amérindiens et Inuits.
  • Centre d’interprétation des marais salés : de Longue-Rive, où la bernache du Canada et la grande oie des neiges font halte lors de leurs migrations saisonnières.
  • Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Transports et Route[modifier | modifier le code]

Route des Baleines

La Route des Baleines relie les villes de Tadoussac et Natashquan, sur la Côte-Nord, en passant par les régions de Manicouagan (310 km) et Duplessis (570 km), sur la route 138.

Par autobus

La compagnie Intercar assure le transport reliant les villes de Québec et de Baie-Comeau.

Par avion

Situé à Pointe-Lebel, à 10 minutes de Baie-Comeau, l’aéroport accueille plusieurs compagnies qui se feront un plaisir de transporter les touristes vers la Côte-Nord. Air Canada Jazz, Pascan Aviation et national location d’autos offrent leurs services.

Par bateau

La Société des traversiers du Québec relie la Gaspésie à la Côte-Nord pendant toute l’année. D’une durée de 2,20 h, la traversée s’effectue à bord du traversier N.M. Camille-Marcoux dont la capacité est de 600 passagers et de 120 automobiles.

Par covoiturage

Le Groupe Facebook « Covoiturage Côte-Nord » permet de voyager sur la Côte-Nord à des tarifs abordables.

Association des plus beaux village au Québec[modifier | modifier le code]

Tadoussac est membre de l'association des plus beaux villages au Québec. Il se distingue par son riche patrimoine architectural, l'accueil chaleureux de sa population et sa situation géographique enviable au confluent du fleuve Saint-Laurent et du Saguenay.

Lauréat régionaux des Grands Prix du tourisme[modifier | modifier le code]

Prix Activités de plein air et loisir
  • 2010 : Jardin des Glaciers
  • 2009 : La Randonnée Vélo Santé
  • 2007 : La randonnée vélo santé
  • 2006 : Croisières du Grand Héron - Portneuf-sur-Mer
  • 2005 : Mer et Monde Écotours
Prix Agrotourisme et produits régionaux
  • 2010 : Les Crabiers du nord
  • 2009 : Ferme 5 Étoiles Inc.
  • 2008 : Ferme 5 Étoiles Inc.
Prix Attractions touristiques 
Moins de 100 000 visiteurs
  • 2010 : Centre d'interprétation des mammifères marins
  • 2009 : Centre national des naufrages du St-Laurent
  • 2008 : Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM)
  • 2007 : Centre d’interprétation des mammifères marins
  • 2006 : Centre national des naufrages du Saint-Laurent - Baie-Trinité
Prix Développement touristique 
Restauration
  • 2010 : La Galouine Auberge et restaurant
  • 2009 : Côté Côte Pub Steak House
Prix Écotourisme et tourisme d'aventure
  • 2010 : Jardin des Glaciers
  • 2009 : Centre de vacances - Ferme 5 Étoiles Inc.
  • 2008 : Mer et Monde Écotours
  • 2007 : Centre Boréal du Saint-Laurent
Prix Festivals et événements touristiques 
Budget d'exploitation de moins de 1 M$
  • 2010 : Festival des migrateurs de la Haute-Côte-Nord / Observatoire d'oiseaux de Tadoussac
  • 2009 : Festival de la chanson de Tadoussac
  • 2008 : Loppet Boréal Hydro-Quebec
  • 2007 : Festival de la Chanson de Tadoussac
  • 2006 : Concours de sculpture sur sable de Portneuf-sur-Mer - Sainte-Anne-de-Portneuf
Prix Hébergement 
Campings
  • 2010 : Camping Domaine ensoleillé
  • 2009 : Camping Domaine ensoleillé
  • 2007 : Camping Domaine Ensoleillé 2000
  • 2008 : Camping Tadoussac
  • 2006 : Camping Tadoussac - Les Entreprises Essipit - Tadoussac
  • 2005 : Camping Domaine Ensoleillé 2000
Prix Hébergement 
Établissements 1 à 3 étoiles
  • 2010 : Le Grand Hôtel
  • 2009 : La Galouine Auberge et Restaurant
  • 2008 : Auberge La Maison Du Gardien
Prix Hébergement 
Établissements 4 ou 5 étoiles
  • 2009 : Hôtel Tadoussac
  • 2008 : Hôtel Tadoussac
  • 2007 : Hôtel Tadoussac
Prix Hébergement 
Gîtes
  • 2010 : Gîte du Centre du mieux-être
  • 2009 : Gîte La Maison du Vieux Quai
  • 2008 : Gîte Du Centre Du Mieux-Être
  • 2007 : Gîte du Centre de santé du mieux être
Prix Hébergement 
Pourvoiries
  • 2010 : Lacs à Jimy - Pourvoirie Essipit
  • 2009 : Pourvoirie Club Kergus inc.
  • 2008 : Pourvoirie Club Kergus inc.
  • 2007 : Pourvoirie Odyssée Boréale
  • 2006 : Club Claire - Pourvoirie Essipit - Les Escoumins
  • 2005 : Pourvoirie des lacs à Jimmy à Essipit
Prix Hébergement 
Résidences de tourisme
  • 2010 : Chalets Shipek
  • 2008 : Natakam condos - détente sur mer
  • 2007 : Domaine de l’Astérie
Prix Personnalité touristique
  • 2010 : Monsieur Christian Bouchard
  • 2009 : Monsieur Pierre Hersberger
  • 2008 : Monsieur Carl Beaulieu (Resto Pub L’Orange Bleue, Café L’Extra, Nori, Coté-Côte Pub steakhouse)
  • 2007 : Madame Catherine Marck
Prix Ressources humaines 
Employé touristique
  • 2010 : Madame Myreille Lalancette
  • 2009 : Monsieur Mathieu Dupuis
  • 2008 : Madame Anne Poulin (Corporation du Phare Historique de Pointe-des-Monts)
  • 2007 : Madame Agathe Poitras - Croisières AML
  • 2006 : Mme Karine Savard - Café-Resto-Pub L'Orange Bleue
  • 2005 : Croisières Groupe Dufour
Prix Ressources humaines 
Relève touristique
  • 2010 : Monsieur Stéphane Gagnon
  • 2009 : Monsieur Pascal Côté
  • 2008 : Madame Marjorie Maury (Explos-Nature)
  • 2007 : Madame Christine Hersberger - Mer et Monde Écotours
Prix Ressources humaines 
Superviseur touristique
  • 2010 : Madame Karine Savard
  • 2009 : Madame Josiane Cabana
  • 2008 : Madame Marjorie Maury (Explos-Nature)
  • 2007 : Madame Danielle St-Laurent - Parc Nature de Pointe-aux-Outardes
Prix Services touristiques
  • 2010 : Le comité ZIP de la rivière nord de l'estuaire
  • 2009 : Le Collectif des Créateurs associés de la Haute Côte-Nord
  • 2008 : Centre d’information et de réservations Essipit
  • 2007 : Corporation de développement touristique et récréatif de la Péninsule Manicouagan
  • 2006 : Corporation de développement touristique et récréatif de la Péninsule Manicouagan
  • 2005 : Galerie d'Art Claude Bonneau
Prix Tourisme durable
  • 2010 : Jardin des Glaciers
  • 2009 : Écobois Manicouagan
Prix Transports et voyages
  • 2010 : Société des traversiers du Québec
  • 2009 : Liaison, le Service aérien
  • 2008 : Société Des Traversiers Du Québec, Traverse Tadoussac - Baie-Sainte-Catherine
Prix Restauration 
Développement touristique
  • 2008 : Auberge La Maison Du Gardien
  • 2007 : Café-Resto-Pub l’Orange Bleue
  • 2006 : Café Resto Pub L'Orange Bleue - Baie-Comeau
  • 2005 : L'Orange bleue
Hébergement - 50 à 149 chambres
  • 2006 : Hôtel Le Manoir - Baie-Comeau
  • 2005 : Hôtel Le Manoir
Entreprise touristique publique
  • 2006 : Centre de découverte du milieu marin - Les Escoumins
  • 2005 : Municipalité de Sacré-CSur
Hébergement - Moins de 50 chambres (gîtes exclus)
  • 2005 : Auberge de la Baie-Verte
Attraction touristique - Moins de 50 000 visiteurs
  • 2005 : Croisières AML
Festival et événement touristique - Budget d'exploitation de moins de 500 000 $
  • 2005 : Festival de la chanson de Tadoussac

Lieu d'accueil et d'information touristique[modifier | modifier le code]

Actuellement[Quand ?], le RAM se compose de neuf lieux d’accueil officiels répartis entre Tadoussac/Sacré-Cœur et Baie-Trinité :

  • Bureau d'information touristique à Tadoussac/Sacré-Cœur
  • Bureau d'accueil touristique aux Bergeronnes
  • Bureau d'accueil touristique aux Escoumins/Essipit
  • Relais d'information touristique à Longue-Rive
  • Bureau d'accueil touristique à Forestville
  • Bureau d'accueil touristique à Ragueneau – Secteur de la Péninsule
  • Bureau d'information touristique à Baie-Comeau – entrée ouest
  • Bureau d'accueil touristique à Baie-Comeau – Carrefour maritime
  • Bureau d'accueil touristique à Godbout –Secteur des Panoramas

Politique touristique régionale[modifier | modifier le code]

L'Association touristique régionale Manicouagan (Tourisme Côte-Nord | Manicouagan)[2] est reconnue et mandatée par le gouvernement du Québec en matière de concertation régionale, d'accueil, d'information, de signalisation, de promotion et de développement touristique pour la région Manicouagan.

Le ministère du Tourisme du Québec reconnait ce partenaire pour établir les priorités, les grandes orientations et les actions stratégiques qui assurent le déploiement de la région.

Comme dans la plupart des régions au Québec, la Manicouagan utilise un système de recyclage pour rendre la région plus verte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Frenette et al, Histoire de la Côte-Nord, Québec, IQRC, 1996, page 308 et 482
  2. http://cotenord-manicouagan.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Frenette, Histoire de la Côte-Nord, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1996, 667 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]