Quartiers de Lisbonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La ville de Lisbonne est composée de 53 paroisses (en portugais : freguesia). La freguesia est le plus petit intitulé administratif de la capitale portugaise. Il existe aussi des subdivisions informelles qui sont les Bairros. Les quartiers peuvent être historiques comme l'Alfama ou plus récents comme le Parque das Nações.

Vue de Lisbonne, Praça do Comércio

Histoire[modifier | modifier le code]

Aperçu de l'Alfama

Le concept de quartier proprement dit, est un ensemble urbain de bâtiments qui sont faits tous selon un seul et unique projet. Ceci est apparu dès le retour de la Révolution industrielle, dû à la nécessité de nouveaux logements pour les ouvriers des usines. Néanmoins, autrefois, déjà les habitations furent érigées avec un certain ordre. Ces quartiers forment des petites agglomérations urbaines à l'intérieur de la ville. C'est le cas des quartiers historiques d'Alfama et du Bairro Alto.

Gaiola pombalina

Le premier grand projet d'urbanisation de ce style est apparu quand il y eut la nécessité de reconstruire une grande partie de Lisbonne après le grand tremblement de terre de 1755. Le Marquis de Pombal, ministre du roi Joseph Ier, contrôla la reconstruction de cette zone de la ville, qui fut complètement rasée par ce désastre naturel, selon les plus modernes principes urbanistiques et architecturales.

C'est à partir de la reconstruction qu'est né le quartier de Baixa Pombalina, où les bâtiments sont équipés des techniques modernes de structure (cage pombalina), pour atténuer les conséquences des futurs désastres semblables qui a eu lieu en 1755.

C'est néanmoins, au début du XXe siècle, que les quartiers ont commencé à apparaître majoritairement dans l'aire urbaine lisboète. Après la proclamation de République (le 5 octobre 1910), il est devenu impératif pour les dirigeants du gouvernement de reloger beaucoup d'habitants qui vivaient dans des quartiers clandestins qui s'étaient développés au long du temps dans la périphérie de la capitale. C'est en 1918 que fut institutionnalisée l'habitation promue par l'État. Plusieurs projets de quartiers sociaux ont été mis au point, comme les quartiers d'Arco do Cego et d'Ajuda. Ces projets ne sont sortis du papier que dans les années 1930. L'Estado Novo a permis la construction de quartiers à large échelle destinés aux classes moyennes et basses. Ce ne seraient pas néanmoins des quartiers sociaux, mais des quartiers de maison économiques, comme Salazar aimait qu'ils soient désignés.

Quartier d'Encarnação

En 1926, la municipalité de Lisbonne a initié l'estudo de bairros operários, plus tard, en 1928, il fut question de nouveaux projets de quartiers. Le quartier d'Alvito fut le premier à être érigé. Cela a été le quartier pilote de ce grand chantier qui allait s'élargir jusqu'à la fin des années 1960. Ces quartiers étaient fondés sur l'idée de ville jardin, qui est en vigueur dans tout l'Europe (principalement au Royaume-Uni), placées dans la périphérie de la ville et étaient caractérisés par la symétrie et la grande organisation.

Les espaces verts prenaient une grande importance dans ce type d'ensemble urbain, donc en étant des maisons économiques avec un parc de loisir pour les habitants. Ces quartiers étaient principalement composées de maisons basses et des maisons jumelés en bande. Dans les premières phases sont apparues les quartiers d'Encarnação, Santa Cruz ou Madre de Deus. Plus tard, sont aussi apparus les quartiers du Restelo et d'Alvalade.

Quartier du Parque das Nações

Après le 25 avril 1974, date de la Révolution des œillets, la ville a commencé à se développer en dehors de ses limites, faisant apparaître de grands complexes urbains d'Amadora, d'Almada, et d'autres.

Plus récemment, impulsés par l'Expo 98, sont apparus plusieurs chantiers d'urbanisation dans la zone orientale de la ville notamment le Parque das Nações. Le quartier Alta de Lisboa est maintenant aussi une zone avec un très grand développement. Ce nouveau type d'habitation s'inscrit maintenant dans l'habitation sociale promue par l'État, du début du siècle, mais dans un type d'habitation plus luxueux destiné aux classes moyennes et hautes.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Freguesias[modifier | modifier le code]

Carte des freguesias de Lisbonne

Freguesias de la municipalité de Lisbonne :

Quartiers[modifier | modifier le code]

Carte des freguesias de Lisbonne

Quartiers de la municipalité de Lisbonne :

Autres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

  • (pt) Cet article est issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en portugais intitulé « Bairros de Lisboa ».

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]