Punta Cana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cana.
image illustrant la République dominicaine image illustrant le tourisme
Cet article est une ébauche concernant la République dominicaine et le tourisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Punta Cana
Plage de Punta Cana
Plage de Punta Cana
Administration
Pays Drapeau de la République dominicaine République dominicaine
Province La Altagracia
Démographie
Population 54 218 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 18° 33′ 15″ nord, 68° 22′ 12″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République dominicaine

Voir sur la carte administrative de République dominicaine
City locator 14.svg
Punta Cana

Punta Cana est une ville de République dominicaine située dans la province de La Altagracia, à l'extrémité orientale du pays dont elle est la principale station balnéaire. Elle est peuplée d'environ 50 000 habitants.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1969, un groupe d'investisseurs américains a acheté plus de 58 millions de mètres carrés dans l'extrême partie est du pays. Les surfaces se répartissent entre 10 km2 de plages et zones côtières, plus 48 km2 de jungles. Un dominicain, Frank R. Rainieri a rejoint ce groupe d'investisseurs et a eu la vision du développement touristique dans cette partie de l'île.

En 1971, est construit le Punta Cana Club, avec dix chambres et appartements, d'une capacité de quarante personnes, un Clubhouse, un petit village d'employés, une centrale électrique et l'aménagement d'un petit aérodrome.

En 1978, le Club Méditerranée, s'installe avec un complexe de 350 chambres. Le gouvernement dominicain lance la construction de la première route d'accès directe. Mais le réseau routier demeurant chaotique et sous dimensionné, il fallait quatre heures de routes et chemins depuis l'Aéroport international Las Américas de Saint-Domingue pour arriver à Punta Cana.

1984, après huit ans de batailles politiques, deux ans de construction, l'aérodrome est transformé en aéroport international. Il devient alors le premier aéroport privé au monde. Le groupe espagnol Barceló Hotel & Resorts construit son premier hôtel à Bavaro au nord de Punta Cana.

1994, le groupe gestionnaire a lancé la première fondation écologique du pays : The Ecological Foundation avec l'appui de prestigieuses universités américaines afin de gérer la richesse écologique locale au mieux face à l'expansion touristique.

Punta Cana est une zone privée gérée par le Grupo Puntacana, S.A.. Depuis 1997, les propriétaires du Grupo Puntacana sont le dominicain Frank R. Rainieri, Julio Iglesias et Oscar de la Renta, l'américain Theodore W. Kheel était propriétaire et est décédé en 2010.

Tous les services publics de la zone sont en fait privés : réseau et production électrique, réseau d'eau potable, eaux usées et traitement, réseaux routier et autoroutier, sécurité, écoles, et accès aux soins.

La zone gérée par le groupe s'étend depuis Punta Cana au sud jusqu'à Uvero Alto avant une zone de lagunes inconstructibles.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat y est tropical avec une température annuelle oscillant entre 25 °C et 35 °C.


Localisation de la station météorologique, 1981 - 2010 sauf soleil 1991 - 2010, record depuis 1959
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température moyenne (°C) 24 24 24,5 25 26 26,5 27 27,5 28 27,5 25,5 25
Précipitations (mm) 66 53 53 69 124 104 79 104 102 152 117 79
Source : Exemple « données climatiques », sur Météo climat bzh dyndns.org (consulté en septembre 2012)
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
20
10
66
 
 
 
20
10
53
 
 
 
20
10
53
 
 
 
20
10
69
 
 
 
20
10
124
 
 
 
20
10
104
 
 
 
20
10
79
 
 
 
20
10
104
 
 
 
20
10
102
 
 
 
20
10
152
 
 
 
20
10
117
 
 
 
20
10
79
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Transports[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Punta Cana reçoit plus de 4 millions de passagers chaque année, faisant de ce dernier le plus gros aéroport de République dominicaine.

Attractions[modifier | modifier le code]

Cette région comprend deux parcs nationaux, la célèbre région de Punta Cana et l'île Saona. Dans les alentours se sont aussi installés de nombreuses attractions touristiques. Pour les attractions plus connue le Manati Park (en français le « parc lamantin »). Ce parc aquatique abrite des dauphins avec lesquels les touristes peuvent nager. Une autre attraction est le Marinarium ayant l'objectif de conservation écologique et autorisant des demi-journées de nage avec des requins nourrices et des raies ainsi que de la plongée en apnée. Punta Cana est célèbre pour ses immenses plages au sable blanc et fin. On peut citer : Playa de Arena Gorda, Playa Bavaro, Playa de El Cortecito et plus à l'écart de Punta Cana, on peut admirer les plages de Cabeza de Toro, Cabo Engaño, Juanito, Playa Macao la seule plage de la région entièrement publique.

Société[modifier | modifier le code]

La vie nocturne de la ville est très intense, les multiples night-clubs diffusent bachata et merengue, musiques typiques de cette région des Caraïbes

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :