Pulsatilla alpina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Anémone des Alpes ou Pulsatille des Alpes (Pulsatilla alpina) est une plante herbacée vivace de la famille des Renonculacées.

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Anemone alpina L., 1753

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Chez la sous-espèce la plus courante Pulsatilla alpina subsp. alpina, les fleurs sont blanches (sous-espèce préférant les sols calcaires).
  • La sous-espèce Pulsatilla alpina subsp. apiifolia ou "Anémone soufrée" a des fleurs de couleur jaune (elle caractérise les sols siliceux).
  • La sous-espèce Pulsatilla alpina subsp. millefoliata se caractérise par d'énormes feuilles très découpées (à observer lorsque la plante est en fruit) et de très nombreux carpelles.

Description[modifier | modifier le code]

Elle mesure de 15 à 35 centimètres (les tiges se développent particulièrement après la floraison)[1].

Habitats[modifier | modifier le code]

Cette anémone se rencontre en montagne, essentiellement dans les prairies et les pelouses.

Répartition[modifier | modifier le code]

L'Anémone des Alpes croît à des altitudes comprises entre 1 000 et 2 750 m[1] dans les régions montagneuses d'Europe centrale, occidentale et méridionale (Alpes, Vosges, Auvergne, Pyrénées, Apennins...)

Toxicité[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de renonculacées, ces plantes sont toxiques.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b P. Fournier, Les quatre flores de France, éd. P. Lechevalier, Paris, 1961

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :