Pulsatilla alpina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un taxon de la famille des Ranunculaceae
Cet article est une ébauche concernant un taxon de la famille des Ranunculaceae.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet botanique.

 Ne doit pas être confondu avec Anemone scherfelii.

L'Anémone des Alpes ou Pulsatille des Alpes (Pulsatilla alpina) est une plante herbacée vivace de la famille des Renonculacées.

Synonyme
  • Anemone alpina L., 1753

Description[modifier | modifier le code]

Cette anémone se rencontre en montagne, essentiellement dans les prairies et les pelouses. Elle mesure de 15 à 35 centimètres (les tiges se développent particulièrement après la floraison)[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Chez la sous-espèce la plus courante Pulsatilla alpina subsp. alpina, les fleurs sont blanches (sous-espèce préférant les sols calcaires).
  • La sous-espèce Pulsatilla alpina subsp. apiifolia ou "Anémone soufrée" a des fleurs de couleur jaune (elle caractérise les sols siliceux).
  • La sous-espèce Pulsatilla alpina subsp. millefoliata se caractérise par d'énormes feuilles très découpées (à observer lorsque la plante est en fruit) et de très nombreux carpelles.

Comme beaucoup de renonculacées, ces plantes sont toxiques.

Répartition[modifier | modifier le code]

L'Anémone des Alpes croît à des altitudes comprises entre 1 000 et 2 750 m[1] dans les régions montagneuses d'Europe centrale, occidentale et méridionale (Alpes, Auvergne, Pyrénées, Apennins...)

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b P. Fournier, Les quatre flores de France, éd. P. Lechevalier, Paris, 1961

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :