ps (Unix)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la majorité des systèmes Unix, la commande ps affiche les processus machines en cours d'exécution. Un utilitaire similaire top affiche en temps réel les processus actifs.

La commande ps est similaire à la commande « tasklist » de Microsoft Windows. Dans Windows PowerShell, ps est un alias pré-défini de la commande « Get-Process » qui a globalement la même fonction.

Exemples[modifier | modifier le code]

Par exemple :

# ps
  PID TTY          TIME CMD
 7431 pts/0    00:00:00 su
 7434 pts/0    00:00:00 bash
18585 pts/0    00:00:00 ps

Un utilisateur peut aussi joindre la commande ps avec la commande « grep » pour filtrer les informations affichées.

On pourra par exemple utiliser grep ainsi :

# ps -A | grep firefox-bin
11778 ?        02:40:08 firefox-bin
11779 ?        00:00:00 firefox-bin

Options[modifier | modifier le code]

ps a de nombreuses options. Sur un système supportant le standard POSIX, la commande ps est utilisée en général avec l'option -ef. L'option -e permet d'afficher tous les processus (every), alors que l'option -f permet d'afficher toutes les informations disponibles par ps (full).

La majorité des systèmes issus de BSD n'ont pas les mêmes options. Cela est dû à des conflits d'intérêts historiques entre les développeurs des systèmes (par exemple l'option -e affiche les variables d'environnement). Sur ces systèmes on utilise souvent l'option aux. L'option a liste tous les processus (all). L'option u affiche l'utilisateur des processus (user) et l'option x affiche la liste des processus sans terminal (terminal x). Il est à noter que pour une inter-opérabilité optimale, le signe - n'est pas présent devant les options.

Paquet[modifier | modifier le code]

ps fait partie des utilitaires inclus dans le paquet procps. Le projet est hébergé par SourceForge.net.

Pstree[modifier | modifier le code]

Il existe une commande pstree qui permet d'afficher les processus sous forme arborescence, c'est-à-dire en visualisant les liens de dépendance entre les processus[1].

La syntaxe de la commande est:
pstree [options] [pid or username]

Exemple d'affichage de pstree sur FreeBSD

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]