Province de Germán Busch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Busch.
Province de Germán Busch
Drapeau de Province de Germán Busch
Drapeau
Localisation de la province de Germán Buschen Bolivie
Localisation de la province de Germán Busch
en Bolivie
Administration
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Département Flag of Santa Cruz.svg Santa Cruz
Chef-lieu Puerto Suárez
Date de création 1984
Démographie
Population 37 637 hab. (2001)
Densité 1,5 hab./km2
Géographie
Superficie 2 490 300 ha = 24 903 km2

La province de Germán Busch est une des 15 provinces du département de Santa Cruz, en Bolivie. Son chef-lieu est Puerto Suárez.

Elle est située presque entièrement dans le Pantanal bolivien, partie du grand Pantanal, la plus grande zone humide du monde.

Création[modifier | modifier le code]

La province de Germán Busch est de création récente. Elle le fut par la loi Nº 672 du , pendant le second gouvernement de Hernán Siles Suazo, en incorporant une partie des territoires des provinces Ángel Sandoval et Chiquitos, du département de département de Santa Cruz. Son nom lui fut donné en hommage à un héros de la Guerre du Chaco entre la Bolivie et le Paraguay pour la possession du Chaco Boreal.

Situation[modifier | modifier le code]

Elle est située dans la région quasi paradisiaque du Pantanal bolivien au sud-est du département de Santa Cruz. C'est une zone frontière avec le Brésil et le Paraguay.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province est formée par des plaines alluviales, où surgissent de nombreuses petites zones de montagne composées de très anciennes roches calcaires d'entre 500 millions et un milliard d'années, du Précambrien et du Cambrien. Parmi ces élévations il faut souligner celle d'El Mutún, d'une hauteur de 776 m, qui est le plus grand gisement de fer du monde avec plus de 40 milliards de tonnes de minerai.

La province comprend deux des écosystèmes les plus variés du monde : le Pantanal amazonien et le Bosque Chiquitano (Bois ou Forêt des Chiquitos).

Le territoire est sillonné de nombreux cours d'eau dont le plus important est le Río Paraguay, et aussi une vaste zone inondable ou inondée, le Pantanal bolivien. Il y a aussi comme zones humides les bañados de Otuquis et de Tucavaca parmi lesquels se trouvent de belles lagunes comme la Lagune Cáceres, la Lagune Mandioré et la Lagune La Gaiba

Superficie[modifier | modifier le code]

La province a une superficie de 24 903 km2, soit 6,8 % du département.

Division municipale[modifier | modifier le code]

La province est divisée en trois sections municipales :

  • Puerto Suárez
  • Puerto Quijarro
  • El Carmen Rivero Torres, de création récente.

Population[modifier | modifier le code]

Elle avait une population de 37 637 habitants (2003), dont une majorité d'immigrants andins et brésiliens. La densité de population de la province est de 1,34 habitants au km², avec un taux de croissance annuel de 3,4 %.

Économie[modifier | modifier le code]

Minerais - principalement fer, manganèse et gemmes précieuses (Bolivianite).

La province possède les deux plus grands ports fluviaux de Bolivie, tel Puerto Busch. Ce dernier dans le futur se transformera en port le plus moderne de Bolivie, par lequel on exportera les matières premières et produits agricoles du pays vers l'extérieur, par l'hidrovía Paraná-Paraguay.

Enfin, on apprenait le 1er septembre 2006 de la bouche d'un député bolivien MNR que le Venezuela s'apprêtait à construire un port de type militaire à Puerto Quijarro sur le canal Tamengo, tout près de Puerto Suárez. (source : Information donnée par Aporrea )