Mouvement nationaliste révolutionnaire (Bolivie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mouvement nationaliste révolutionnaire
(es) Movimiento Nacionalista Revolucionario
Présentation
Président Luis Eduardo Siles
Fondation
Siège Casa Rosada, Nicolás Acosta 574, San Pedro, La Paz, Bolivie
Fondateur Víctor Paz Estenssoro
Positionnement Centre à centre gauche (jusqu'en 1985)
Centre droit à droite (depuis 1985)
Idéologie Social-démocratie (jusqu'en 1985)
Libéral-conservatisme
Social-libéralisme
Fédéralisme
Affiliation internationale COPPPAL
Couleurs Rose
Représentation
Députés
0  /  130
Sénateurs
0  /  36
Parlement andin
0  /  5
Gouverneurs
0  /  9

Le Mouvement nationaliste révolutionnaire (en espagnol : Movimiento Nacionalista Revolucionario) est un parti politique bolivien fondé en 1942. Le parti est au pouvoir lors des présidences de Víctor Paz Estenssoro, de Hernán Siles Zuazo et de Gonzalo Sánchez de Lozada. Il est membre de la COPPPAL.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien qu'historiquement de gauche, notamment par le rôle majeur qu'il a joué dans la révolution bolivienne de 1952, le Mouvement nationaliste révolutionnaire prend durant les années 1970 et 1980 un virage vers la droite. Positionnement qui se confirme nettement lors de la présidence de Sánchez de Lozada qui privatise plusieurs entreprises publiques et poursuit une politique néolibérale.

Le Mouvement nationaliste révolutionnaire est l'une des trois « formations » associées au régime de Hugo Banzer, avec les forces armées et la Phalange socialiste bolivienne. Ses rapports sont cependant difficiles avec cette dernière, qui réclame son expulsion du gouvernement[1].

Résultats[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Élection Candidat Votes % Résultat
1947 Víctor Paz Estenssoro 5 194 5,56 % Perdu
1951 54 129 42,9 % Annulé
1956 Hernán Siles Zuazo 787 792 84,4 % Élu
1960 Víctor Paz Estenssoro 735 619 76,1 % Élu
1964 1 114 717 97,9 % Élu
1966 Víctor Andrade 88 099 8,7 % Perdu
1978 Víctor Paz Estenssoro 213 622 11,0 % Perdu
1979 527 184 35,9 % Perdu
1980 263 706 20,2 % Perdu
1985 456 704 30,4 % Élu
1989 Gonzalo Sánchez de Lozada 363 113 25,6 % Perdu
1993 585 837 35,6 % Élu
1997 Juan Carlos Durán 396 235 18,2 % Perdu
2002 Gonzalo Sánchez de Lozada 624 126 22,5 % Élu
2005 Michiaki Nagatani Morishita 185 859 6,5 % Perdu
2009 Soutien à Manfred Reyes Villa 1 212 795 26,5 % Perdu
2014 Soutien à Samuel Doria Medina 1 253 288 24,2 % Perdu
2019 Virginio Lema 42 334 0,7 % Perdu


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « FAVORABLE A UN SYSTÈME FÉDÉRAL Les phalangistes de la Province - Orientale peuvent compter sur le soutien des Brésiliens », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]