Protogonos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Protogonos — étymologiquement la première forme ou le premier né — est, selon la mythologie grecque, l'origine de toute chose.

L'usage du mot[modifier | modifier le code]

Protogonos signifie « la forme primordiale ». Le terme est donc utilisé pour désigner le moment d'origine, comme par exemple : « la manifestation du protogonos », c'est-à-dire « la manifestation du premier élément créateur de l'Univers ».

Mythologie grecque[modifier | modifier le code]

Protogonos est considéré comme le Dieu primitif, le premier engendré. Conceptuellement, il serait plus issu de la tradition orphique que des croyances populaires des grecs de l'antiquité. Il s'agirait plus de la déification d'une idée, au sens où l'aurait entendu Platon, recherchant ainsi la représentation d'un concept majeur, voire l'identification d'un dieu unique, qui le fait associer à Pan, le Dieu Tout.

Il est ainsi associé à Éros dans la mythologie grecque ancienne ou à Phanès dans la tradition orphique, dans les deux cas en tant qu'élément primordial.

Quelques divinités primordiales[modifier | modifier le code]

Outre les divinités grecques primordiales on retrouve des divinités primordiales dans d'autres mythologies, notamment (liste non exhaustive) :

Hommage[modifier | modifier le code]

La déesse primordiale est une des 1 038 femmes représentées dans l'œuvre contemporaine The Dinner Party de Judy Chicago exposée au Brooklyn Museum. Cette œuvre se présente sous la forme d'une table triangulaire de 39 convives (13 par côté). Chaque convive étant une femme, figure historique ou mythique. Les noms des 999 autres femmes figurent sur le socle de l'œuvre. La déesse primordiale est la première convive de l'aile I de la table[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Musée de Brooklyn - Primordial goddess