Projet Megiddo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Projet Megiddo est un rapport du FBI de la fin du XXe siècle ayant pour objectif d'évaluer les risques de terrorisme d'origine interne aux États-Unis à l'approche de l'an 2000[1]. Le rapport désigne comme menace les promoteurs d'une suprématie blanche, de la Christian Identity (ensemble de sectes promouvant un christianisme raciste), les Militia Movement (groupes paramilitaires très attachés au port d'armes et hostiles au gouvernement), les Black Hebrew Israelites (association de noirs américains se réclamant de la tradition juive, sans être reconnus), et les adeptes des cultes apocalyptiques, qui pourraient devenir violents à l'aube du nouveau millénaire.

Le nom[modifier | modifier le code]

Megiddo est le nom d'une colline au nord de la Palestine qui fut le site de nombreuses batailles. Le nom Armageddon (Armageddon signifie « colline de Megiddo »), en terme religieux, a fini par signifier « bataille » et en particulier le point culminant de la bataille du Bien contre le Mal. Le nom est devenu un titre que le FBI a jugé adapté pour un projet analysant la croyance en une transformation radicale de l'humanité en l'an 2000 susceptible de provoquer des violences afin de précipiter la chute de la société de cette fin de siècle[1].

L'an 2000[modifier | modifier le code]

L'an 2000 a été le sujet de nombreux débats et de spéculations. Le FBI jugeait que des groupes extrémistes donnant une signification particulière au nouveau millénaire pourraient être un défi pour les forces de l'ordre[1].

Le document[modifier | modifier le code]

Le document ne souligne que très peu de menaces spécifiques. Il désigne cependant le groupe Aryan Nations de Richard Butler comme potentiellement violent et les Odinistes comme racistes et donc susceptible de présenter une menace[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Document du Projet Megiddo