Pristiophoridae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La famille des Pristiophoridae est la seule de l'ordre des Pristiophoriformes. Elle englobe la totalité des espèces de 7 espèces de requins scie réparties sur deux genres.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Les requins-scies se caractérisent principalement par un corps mince légèrement aplati de taille inférieure à 2 mètres. Ils possèdent des branchies latérales (comme tous les requins) et un long rostre denté (faisant penser à une scie) muni de deux longs barbillons. Le genre Pliotrema a 6 ouvertures branchiales, contre 5 chez Pristiophorus[1].

Il ne faut pas confondre les requins-scies avec les poissons-scies qui appartiennent à l'ordre des Pristiformes (et sont donc plus proches des raies). Les poissons-scies sont plus communs et plus grands (6 à 7 mètres) et ont de plus des branchies ventrales et un rostre dépourvu de barbillons.

Habitat et mode de vie[modifier | modifier le code]

On trouve des requins-scies principalement en Afrique du sud, Australie et Japon.

Les requins-scies sont des animaux benthiques vivants sur le plateau continental jusqu'à 300 mètres de profondeur.

Ce sont des animaux nocturnes se nourrissant d'invertébrés et crustacés qu'ils trouvent en fouillant le substrat à l'aide de leur rostre et de leurs barbillons. Ils chassent aussi parfois de petits poissons.

Les requins-scies sont ovovivipares.

Liste des genres et espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (21 janvier 2015)[1] :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]