Préfecture de Tokyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Préfecture de Tokyo
(Tōkei-fu)
Emblem of Tokyo prefecture(1931-1943).svg
Tokyo Prefectural Office and Tokyo City Hall.JPG
Siège de la préfecture de Tokyo et hôtel de ville,
ère Taishō (1912-1926).
Géographie
Pays
Chef-lieu
Coordonnées
Map of Japan with highlight on 13 Tokyo prefecture.svg
Fonctionnement
Statut
Préfecture du Japon, entité territoriale disparue (d), capitale du JaponVoir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Remplace
Edo machi-bugyō, Shinagawa Prefecture (d), Kosuge Prefecture (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Remplacé par
Dissolution
Prononciation

La préfecture de Tokyo (東京府, Tōkyō-fu?, ou Tōkei-fu)[1] est une ancienne préfecture du Japon, plus précisément une de type (fu?, « gouvernement (urbain) »).

Histoire[modifier | modifier le code]

La préfecture a été créée en 1868 sur la base de l'ancien « Domaine géré directement par les magistrats du bourg d'Edo » (江戸の町奉行支配地, Edo-no-Machibugyō shihaichi?) ». Elle est dissoute le , fusionnant avec ses municipalités, dont la ville de Tokyo (東京市, Tōkyō-shi?), pour former la nouvelle préfecture métropolitaine de Tokyo (東京都, Tōkyō-to?)[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.wdic.org/w/GEO/%E6%9D%B1%E4%BA%AC%E5%BA%9C
  2. (en) A.J. Jacobs, « Japan's Evolving Nested Municipal Hierarchy: The Race for Local Power in the 2000s », Urban Studies Research, vol. 2011,‎ , page 5 (DOI 10.1155/2011/692764, lire en ligne, consulté le 22 août 2011)