Polynesian Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une compagnie aérienne image illustrant les Samoa
Cet article est une ébauche concernant une compagnie aérienne et les Samoa.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Boeing 737-800 (2004).

Polynesian Airlines (code AITA : PH ; code OACI : PAO) est une compagnie aérienne des îles Samoa, ayant son siège à Apia, la capitale.

Historique[modifier | modifier le code]

Polynesian Airlines a été fondée en 1959 par Reginald Barnewall et Eugene Paul.

La compagnie opérait des vols à destination de la Nouvelle-Zélande (Auckland et Wellington), de l'Australie (Sydney et Melbourne), des États-Unis (Los Angeles, d'Hawaii (Honolulu), des Fidji (Nadi), des îles Cook (Rarotonga), de Tahiti (Papeete), des Tonga (Tongatapu), de Niué et des Samoa américaines (Pago Pago).

En 2005, le gouvernement, auquel elle appartenait, décide la privatisation de la partie internationale des vols. Le groupe Virgin Blue, compagnie "low cost", est choisi comme acquéreur. Le gouvernement a estimé que les retombées économiques dues aux prix bas pratiqués par Virgin Blue (augmentation significative du tourisme) compenseraient largement les pertes (vente des billets) dues à la privatisation. Le vol inaugural de la nouvelle compagnie, nommée Polynesian Blue, a eu lieu le .

La compagnie actuelle[modifier | modifier le code]

Polynesian Airlines opère toujours les vols régionaux à destination de Tongatapu, de Niué, Pago Pago et Nadi.

Sa flotte comprend un DHC-8 (Dash 8), un DHC-6 (Twin Otter) et un Britten-Norman Islander.

Lien externe[modifier | modifier le code]