Polyergus rufescens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Polyergus rufescens ou « fourmi amazone », est une espèce de fourmi « esclavagiste » : elles mènent des raids parfois spectaculaires vu leur nombre contre des nids de certaines espèces du genre Formica, volent les larves et les nymphes et les transportent vers leur propre nid. Elles élèvent les larves et nymphes volées comme des « esclaves » chargées de prendre soin des fourmis amazones, incapables de se nourrir seules.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les travailleuses sont brun-rougeâtre et mesurent 5 à 7 mm de long, les reines sont brun foncé, de 8,0 à 9,5 mm de long, et les mâles sont noirs et de 6,0 à 7,5 mm de long. En s'adaptant à la vie de chasseurs d'esclaves, les pièces buccales se sont hautement spécialisées[1]. Les mandibules se sont transformées en outils de mise à mort efficaces. Elles sont en forme de faucille et sont très tranchantes et finement dentelées. Avec ces mandibules, les fourmis amazones peuvent pénétrer des parties du corps aussi lourdement blindées que la tête ou la poitrine des autres fourmis. Les maxilles et la lèvre sont cependant beaucoup plus courtes et probablement non fonctionnelles. Les antennes ont 12 chaînons.

Distribution (à compléter)[modifier | modifier le code]

Sud de la France, Espagne, Allemagne, Suisse, République tchèque. En Belgique, une seule observation date de 1918, l'espèce n'a plus été vue par après[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Heiko Bellmann: Bienen, Wespen, Ameisen. Hautflügler Mitteleuropas. Franckh-Kosmos, Stuttgart 1995, (ISBN 3-440-09690-4)
  2. Wegnez, P., Ignace, D. et al 2012. Fourmis de Wallonie (2003 - 2011). Publication du Département de l'Étude du Milieu Naturel et Agricole (SPW-DGARNE), «Série Faune - Flore - Habitat» n° 8, Gembloux, 272 p. DL D/2012/11802/102

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]