Policier auxiliaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Insigne de policier auxiliaire.

Les policiers auxiliaires (PA) étaient, en France, des appelés du contingent ayant choisi d'effectuer leur service national comme auxiliaires dans la Police nationale. Cette possibilité qui s'offrait aux jeunes Français avait été introduite par la loi no 87-512 du 10 juillet 1987[1].

Revêtus de l'uniforme de la Police nationale, ils étaient différenciés de leurs collègues titulaires par leurs épaulettes vertes et le galonnage qui se portait sur la manche de l'uniforme. Ils effectuaient des missions de soutien, circulation, renseignement aux passants, îlotage. Les policiers auxiliaires étaient armés de pistolets semi-automatiques Unique R51 de calibre 7,65 mm.

Les policiers auxiliaires étaient accompagnés en permanence par des agents titulaires chargés de leur formation sur le terrain. Ils bénéficiaient en outre d'une formation dans les centres de formation de la police nationale ou dans les écoles nationales de police (ENP) : tir au pistolet semi-automatique, combat, simulation d'interpellation et d'arrestation, etc.[2]

En 1998, les policiers auxiliaires étaient au nombre de 6 520[3].

Ils ont disparu avec la suspension du service national en 2001, en partie remplacés par les adjoints de sécurité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]