Poleng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Danseurs de baris balinais en costume poleng.

Le poleng est le nom indonésien d'un motif textile en damier noir et blanc utilisé pour les tissus en particulier à Bali et à Java. Essentiel dans la culture balinaise, il est notamment utilisé pour couvrir les statues et arbres vénérables[1].

Emploi[modifier | modifier le code]

Une statue de divinité et un arbre vêtus de poleng à Bali.

À Java, le tissu poleng fait partie des offrandes dans les cérémonies du type labuhan à la Ratu Kidul, la « reine du Sud », au mont Merapi et au mont Lawu.

À Bali, on se sert de tissu poleng pour couvrir les statues et orner les temples et certains gamelan, le blanc et le noir y symbolise l'harmonie des énergies positives et négatives[2]. Il s'agit d'un élément très importante de la culture balinaise, et le gouvernement local forme régulièrement les guides touristiques à la signification du Poleng, car ce tissu habillant toutes les statues et arbres suscite beaucoup de questions des touristes, très nombreux sur l'île[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) The International Conference on the Diversity of Nusantara Ikat Weaving: Cisarua, West Java, September 15th-17th, 2003.
  • (en) David D. Harnish, Bridges to the Ancestors: Music, Myth, And Cultural Politics at an Indonesian Festival, University of Hawaii Press, (lire en ligne), p. 142, 232.
  • (en) Jamison Liang et Bu Suryati, Udayana University, Atua of the Aga: A Comparison of Ancestor Worship in the Highlands of Bali and Polynesia, School for International Training Bali-Indonesia Arts and Culture Program, (lire en ligne).
  • (en) Roxana Waterson, Southeast Asian Lives: Personal Narratives and Historical Experience, NUS Press, (lire en ligne), p. 54.
  • (en) I Ketut Rupawan, Saput poleng dalam kehidupan beragama Hindu di Bali, Pustaka Bali Post, (lire en ligne), p. 15-18.
  • (en) Brigitta Hauser-Schäublin et I Wayan Ardika, Burials, Texts and Rituals: Ethnoarchaeological Investigations in North Bali, Indonsia, Universitätsverlag Göttingen, (lire en ligne), « 4.4.1.6 Poleng lamak », p. 146.
  • (en) Robyn Maxwell, Textiles of Southeast Asia: Trade, Tradition and Transformation, Tuttle Publishing, (lire en ligne).
  • (en) Francine Brinkgreve, Lamak : ritual objects in Bali, Université de Leyde, (lire en ligne), « Ephemeral and permanent Lamak »