Polar Electro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Polar Electro
logo de Polar Electro

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Seppo Säynäjäkangas (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Osakeyhtiö (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Vihiluoto (d), KempeleVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits CardiofréquencemètreVoir et modifier les données sur Wikidata
TVA européenne FI02099112Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.polar.com
www.polar.com/zh-hansVoir et modifier les données sur Wikidata

Polar Electro, connu sous le nom Polar, est un fabricant de montres de sport et de montres connectées, particulièrement connu pour avoir développé le premier moniteur de fréquence cardiaque sans fil au monde[1].

La société est basée à Kempele, en Finlande et a été fondée en 1977. Polar compte environ 1 200 employés dans le monde, elle possède 26 filiales qui fournissent plus de 35 000 points de vente dans plus de 80 pays. Polar fabrique une gamme d'appareils et d'accessoires de surveillance de la fréquence cardiaque pour l'entraînement sportif et le fitness, ainsi que pour mesurer la variabilité de la fréquence cardiaque.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1975, il n'existait aucun moyen précis d'enregistrer les fréquences cardiaques pendant l'entraînement, et l'idée d'un cardiofréquencemètre portable sans fil a été conçue sur une piste de ski de fond en Finlande.[2] Polar a été fondée en 1977 et a déposé son premier brevet pour la mesure de la fréquence cardiaque sans fil trois ans plus tard. Son fondateur décédé Seppo Säynäjäkangas (1942–2018) était l'inventeur du premier cardiofréquencemètre électrocardiogramme sans fil.[3] En 1982, Polar a lancé le premier moniteur de fréquence cardiaque portable sans fil au monde, le testeur de sport PE 2000[4],[5],[6].

La technologie et les dispositifs Polar sont largement utilisés dans diverses études scientifiques [7],[8] et adoptés par de nombreux départements de recherche universitaires. En partie en raison de sa propre histoire et de son affiliation avec les universités et la communauté scientifique, Polar propose un programme de coopération en matière de recherche axé sur le soutien aux études en science de l'exercice[9],[10].

En novembre 2015, Polar a lancé son premier cardiofréquencemètre optique à lecture au poignet, l'A360[11],[12].

En juillet 2018, le journal néerlandais De Correspondent a révélé que l'application de fitness de Polar montre les utilisateurs sur la carte, ce qui permet de connaître leurs vrais noms, leur profession et leur adresse personnelle. [13] En réaction, Polar a mis fin à certaines fonctionnalités en ligne de partage d'itinéraires sur la carte.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Matt Fitzgerald, Runner's World The Cutting-Edge Runner: How to Use the Latest Science and Technology to Run Longer, Stronger, and Faster, Rodale, (ISBN 978-1-59486-091-1, lire en ligne)
  2. (en) Michael Czinkota et Ilkka Ronkainen, International Marketing, Cengage Learning, (ISBN 978-0-324-31702-2, lire en ligne)
  3. (en) « Heart rate monitor », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  4. (en) Joe Friel, Total Heart Rate Training: Customize and Maximize Your Workout Using a Heart Rate Monitor, Simon and Schuster, (ISBN 978-1-56975-389-7, lire en ligne)
  5. (en) Sally Edwards, The Heart Rate Monitor Book, Polar CIC, (ISBN 978-0-9634633-0-2, lire en ligne)
  6. (nl) Jeroen Scheerder et Filip Boen, Vlaanderen loopt! Sociaal-wetenschappelijk onderzoek naar de loopsportmarkt, Academia Press, (ISBN 978-90-382-1484-9, lire en ligne)
  7. (en) « Individual differences in the responses to endurance and resistance training »
  8. « Occupational medicine:Metabolic Rate Prediction in Young and Old Men by Heart Rate, Ambient Temperature, Weight and Body Fat Percentage »
  9. (en) « https://www.polar.com/en/science/collaborate-with-us », sur Polar Global (consulté le )
  10. (en) « https://www.polar.com/en/science », sur Polar Global (consulté le )
  11. (en) « Polar A370 | Fitness tracker watch with heart rate monitor », sur Polar Global (consulté le )
  12. (en) « https://support.polar.com/en/updates », sur Polar Global (consulté le )
  13. (nl) Maurits Martijn et Dimitri Tokmetzis, « This fitness app lets anyone find names and addresses for thousands of soldiers and secret agents », sur De Correspondent, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]