Piston (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piston.

Le piston est l'action par laquelle une personne est recrutée pour un emploi (ou tout autre poste) grâce à l'appui d'une connaissance qui, travaillant souvent au sein de l'entreprise (ou de l'organisation concernée), va recommander le candidat à l'employeur.

L'employeur valide généralement les compétences du candidat recommandé avant de l'employer.

Le verbe pistonner est un terme français, qui a pour synonyme le plus fort le verbe appuyer[1]. L'usage du piston mécanique dans ce sens figuré est attesté depuis 1857[2],[3].

Cette pratique est souvent mal perçue car elle peut représenter un favoritisme de la part de l'employeur, et être considérée comme de l'arrivisme de la part du candidat (phase de recrutement moins longue etc.). C'est une forme officieuse de cooptation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée « pistonner » sur le dictionnaire des synonymes du CRISCO (Université de Caen / CNRS).
  2. Entrée « pistonner » du TLFi, sur le portail lexical du CNRTL.
  3. Matthey et Walther 2007, § 4.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laurent Matthey et Olivier Walther, « La mécanique du piston : Perspectives théoriques en physique de l’ascension socio-professionnelle », Articulo - Journal of Urban Research, vol. 3 « Avant-gardes et élites : agents de reproduction ou de transformation de la société ? »,‎ (ISSN 1661-4941, lire en ligne)