Piotr Matveevitch Grekov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Piotr Grekov.
Греков, Пётр Матвеевич
Piotr Matveevitch Grekov
Piotr Grekov au musée des cosaques du DOn de Novotcherkassk.

Naissance 1762
Décès 1817 ou 1818
Origine Drapeau de la Russie Russie
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Arme cavalerie
Grade Général
Années de service -1818
Commandement brigade de cosaques
Conflits Guerre russo-suédoise de 1788-1790
Insurrection de Kościuszko
Campagne de Russie (1812)
Faits d'armes Deuxième bataille de Zurich
Bataille de Pultusk (1806)
Bataille d'Eylau
Bataille de Dresde
Bataille de Borodino
Distinctions Ordre d'Alexandre Nevski
Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Saint-Georges (2e classe)
Ordre de Sainte-Anne
Ordre de l'Aigle Rouge

Pierre Matveïevitch Grekov, en russe Греков, Пётр Матвеевич, né en 1762, mort en 1817 ou 1818 était un cosaque général russe des guerres napoléoniennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine simple, en 1784 il rejoignait les cosaques du Don, combattait à la rivière Malka sous les ordres de Platov en 1785. Puis se trouvait à Ismaïl lors de la Guerre russo-turque où il fut fait capitaine.

Il participait aussi à la répression de la Pologne à Matsiovitsami et fut décoré de l'Ordre de Saint-Laurent et de celui de Saint-Georges.

Lors de la campagne de Suisse et d'Italie de 1799, toujours avec les cosaques du Don, il était à Bergame, Lecco, Turin, Tortona et Marengo contre Massena. Campagne qui lui a valu l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem (Russie impériale), de Sainte-Anne.

De nouveau actif lors de la Guerre russo-turque, il commandait trois régiment de cosaques sous le commandement du général Milodarovitch. Décoré de l'Ordre de Saint Vladimir, il reçut aussi une épée d'or pour le courage en 1810. En 1811, après la bataille de Tarta et à Ruschkom, il était décoré et nommé major général.

Avec la campagne de Russie, sous les ordres de Tchitchagov, il commandait dix régiments de cosaques, il était blessé le 19 novembre à Hotavitchi et ne revenait que lors de la bataille de Bautsen participait à la bataille de Kolberg, Levenberg et Leipzig. Il reçut une épée d'or et diamants pour son action sous Paris.

En 1904, le 16e régiment de cosaques recevait le nom de Grekov.

Article connexe[modifier | modifier le code]