Pinar del Río

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pinar del Río
Blason de Pinar del Río
Héraldique
Pinar del Río
Administration
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Province Pinar del Río
Municipalité Pinar del Río
Code postal 20100
Indicatif téléphonique +53 48
Démographie
Gentilé Pinareño/a
Population 191 081 hab. (2022)
Densité 261 hab./km2
Géographie
Coordonnées 22° 25′ 28″ nord, 83° 42′ 05″ ouest
Altitude 60 m
Superficie 73 090 ha = 730,9 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cuba
Voir sur la carte administrative de Cuba
Pinar del Río

Pinar del Río est une ville de Cuba et la capitale de la province de Pinar del Río.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville de Pinar del Río[1] est située à 164 km sud-ouest de La Havane[2].

La municipalité s'étend jusqu'au golfe de Batabanó (en) (mer des Caraïbes) au sud[1]. Sa côte est à la pointe est de la baie de Cortés[3].


Municipalités voisines[modifier | modifier le code]

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Vue satellite sur la baie de La Coloma (en)

La municipalité inclut 18 consejos populares[4] :

  • Jagüey Cuyují
  • Celso Maragoto Lara
  • 10 de Octubre
  • Hermanos Cruz
  • Capitán San Luis
  • Cuba Libre
  • Hermanos Barcón
  • Carlos Manuel
  • Ceferino Fernández Viña
  • San Vicente
  • La Guabina
  • Aguas Claras
  • La Conchita
  • El Vizcaíno
  • Las Taironas
  • Las Ovas
  • Briones Montoto
  • La Coloma (en)

La ville est traversée par le Río Guamá, issu du lac de retenue Guamá au nord de la ville et qui conflue avec le Feo moins de 4 km avant la baie de Guamá sur San Luis[5].

Transport[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par la Carretera Central et par l'autoroute A4 (en). L'aéroport de Pinal del Rio (en) est abandonné et l'aéroport de La Coloma (en) n'a pas de vols réguliers. Il y a une gare de chemin de fer sur la ligne de La Havane.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1773 et 1776 le marquis de la Torre donne ordre à José Varea, responsable local des taxes, de vendre à petits prix un terrain aux voisins de la "colline de Cuní" - nom à cette époque de la hauteur où se trouve aujourd'hui le petit parc de l'Indépendance dans la ville. Une dizaine d'années après, cette zone comprend 20 foyers et quelque 100 habitants ; la juridiction de Nueva Filipina y soit transféré[6].

Le nouveau lieu est appelé Pinar en raison de son voisinage avec une pinède située sur les rives de la rivière Guama.[réf. nécessaire]

En 1814 le village de Pinar del Río est déjà mentionné. Il compte 45 habitations en 1827, 128 habitations en 1847 et 737 habitations en 1850 - date à laquelle il inclut 5 caballerias (es) (environ 65 hectares). Le 6 août 1863 les habitants demandent le statut de ciudad (ville) ; celui-ci est accordé le 10 septembre 1867 par la reine Isabelle II. La réputation du tabac produit dans la région entre pour une grande part dans cette reconnaissance[6].

Non loin de là, en 1896, le général Antonio Maceo livra plusieurs batailles décisives lors de la troisième guerre d'indépendance.[réf. nécessaire]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[7]
1878 1899 1907 1919 1931 1943
21 900 8 900 10 634 13 700 17 600 26 200
1966 1970 1981 1991 2002 2007
65 000 73 206 104 600 136 303 139 336 137 996

En 2022 la population de la municipalité est estimée à 191 081 habitants. Pour une surface de 730,9 km2, la densité est de 261,4 habitants/km²[8].

Économie[modifier | modifier le code]

Pinar del Río accueille la principale manufacture de cigares de Cuba avec 80 % de la production nationale, au milieu de la plus grande zone de culture de tabac du pays.[réf. nécessaire]

Curiosités[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Pinar del Río[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Municipalité de Pinar del Río », carte, sur openstreetmap.org.
  2. « Consolación del Sur, Cuba », carte (les distances sont calculées avec l'outil "Directions"), sur google.com/maps.
  3. « Baie de Cortés », carte, sur google.fr/maps.
  4. (es) « Localidades de Pinar del Río », sur ecured.cu (consulté en ).
  5. « Río Guamá », carte de son parcours, sur openstreetmap.org.
  6. a et b ecured.cu.
  7. Population Statistics [1] et World Gazetteer [2]
  8. (en) « Pinar del Río » > « San Juan y Martínez », sur citypopulation.de (consulté en ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]