Pierres historiées de Gotland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre à peintures dans un musée folklorique de plein air à Bunge (VIIIe siècle), 300 cm de haut

Les pierres historiées de Gotland, en suédois Bildstenar (« pierres à peintures »), sont des pierres calcaires taillées que l'on trouve sur l'île de Gotland, en Suède. Décorées de diverses figures symbolisant la gloire et la mort, elles ont probablement été érigées pour honorer les morts.

Du Ve siècle au VIIIe siècle, les pierres à peintures sont souvent en forme de hache (le tranchant vers le haut) et présentent relativement peu d'images. Ce premier type de pierre à peintures marque probablement l'endroit d'une tombe. On y voit aussi parfois des inscriptions runiques, le plus souvent impossibles à interpréter.

Au VIIIe siècle, les pierres sont en général placées à proximité de carrefours et de points de rencontre. Ce deuxième type de pierre est le plus souvent en forme de champignon et plus riche en images. Les images sont délimitées et réparties en champs, faisant souvent référence à la mythologie nordique même si certaines images ont pu être interprétées comme des représentations de scènes de l'Iliade.

Au XIe siècle, les images sont remplacées par des boucles de runes. La tradition spécifiquement gotlandaise de pierre à peintures fusionne alors avec celle des pierres runiques, commune à toutes les régions scandinaves, et plus récente que celle des pierres à peintures.

Nous devons certaines connaissances concernant cette époque aux pierres à peintures. Notamment elles nous ont renseignés sur le motif à carreaux des voiles des drakkars.

La plupart des pierres, ayant été remployées dans la construction d'églises ou de tombes plus récentes, ne sont pas restées à leur place originelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]