Pierre Le Roux (physicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Le Roux.

Pierre Le Roux (1891 à Douvres - 1961 à Caen) est un physicien français, professeur titulaire à titre personnel à la Faculté des Sciences de l'Université de Caen et directeur de l'École d'ingénieur de Caen. Membre de la Société française de physique et de l'Union des physiciens[1]. Marié à Marie-Louise Le Roux, (1900 à Troyes - 1996 à Caen), Maître de conférences Honoraire à la Faculté des Sciences de l'Université.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1947 à 1961, il a été directeur de l’Institut technique de Normandie (ITN).

Nommé en 1947, il s'oppose à l'administration centrale qui ne souhaitait pas conserver une École d'Ingénieurs à Caen. Pierre Le Roux est un des premiers directeurs d'École d'ingénieurs à mettre en place un partenariat Université-Industrie[2].

En 1960, l'ITN est élevé en institut d'université groupant ainsi trois écoles d'ingénieurs: électronique, électro-technique et de génie civil[3].

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Pierre Le Roux, Étude magnétique de la Constitution de quelques alliages d'antimoine, International Catalogue of Scientific Literature, 1913, p. 774.
  • Pierre Le Roux, Étude du pléochroïsme de la Tourmaline, J. Phys. Radium, 1928, 9 (4), p. 142-152. <10.1051/jphysrad:0192800904014200>. <jpa-00205330>.
  • Pierre Le Roux, Étude du pléochroïsme du Spath d'Islande, Bulletin de l'Académie des Sciences, 1933, p. 394.
  • Pierre Le Roux, Remarques sur le fonctionnement de la lampe Nernst. J. Phys. Radium, 1935,. 6 (2), p. 65-68. <10.1051/jphysrad:019350060206500>. <jpa-00233298>.
  • Pierre Le Roux, Alliages employés pour les couples thermodynamiques, Bulletin de l'Académie des Sciences, 1933, p. 394.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur (1956)
  • Officier dans l'Ordre des Palmes Académiques (1933)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Who's Who in Europe, 1960.
  2. LEMAINS, Bulletin trimestriel de l'Association amicale des ingénieurs diplômés de l'Institut technique de l'Université de Caen., Paris, 1961 (notice BnF no FRBNF34480792)
  3. MOUTON/PELLUET, Bulletin trimestriel de l'Association amicale des ingénieurs diplômés de l'Institut technique de l'Université de Caen., Paris, 1961 (notice BnF no FRBNF34480792)