Pierre Delattre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Delattre, né le à Roanne et mort le à Santa Barbara (Californie), était un romaniste et phonéticien d'origine française ainsi qu'un spécialiste de l'analyse contrastive et de l'enseignement des langues étrangères (français, anglais, espagnol et allemand).

Vie et carrière[modifier | modifier le code]

Delattre a commencé ses études de linguistique et phonétique en France. En 1924, il part pour les États-Unis, et en 1937, il soutient sa thèse à l'université du Michigan à Ann Arbor intitulée La durée du e d'un Français. Étude de phonétique expérimentale (paru u. d. T. La durée des voyelles en français. Étude expérimentale sur la durée du E d’un Français, Paris, 1939).

Il enseigne ensuite à l'université de Wayne State et est recruté par celles du Michigan, d'Oklahoma où il assurera pendant 16 ans la direction du Summer Remedial Phonetics Program au Middleburry College, de Pennsylvanie (1947-1952), du Colorado (1953-1963) et, à partir de 1964, et jusqu'à sa mort, par l'université de Californie à Santa Barbara.

Pierre Delattre était marié avec Geneviève Delattre, professeure de français émérite et spécialiste de Balzac.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Difficultés phonétiques du français, Middlebury College, Vermont, 1948.
  • Principes de phonétique française à l'usage des étudiants anglo-américains, Middlebury College, Vermont, 1951.
  • Comparing the Phonetic Features of English, French, German and Spanish. An Interim Report, Heidelberg, 1965.
  • Studies in French and Comparative Phonetics. Selected Papers in French and English, La Haye, Londres/Paris, 1966.
  • Studies in Comparative Phonetics : English, French, Spanish and French, éd. de Bertil Malmberg, Heidelberg, 1981.

Hommages[modifier | modifier le code]

  • George E. Smith/Ronald W. Tobin, Memorial Pierre C. Delattre 1903-1969, dans : The Modern Language Journal 53, 1969, p. 575
  • Papers in Linguistics and Phonetics to the Memory of Pierre Delattre, éd. de Albert Valdman,La Haye/Paris, 1972

Liens[modifier | modifier le code]