Pierre Barchewitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Barchewitz (26 septembre 1910 Noisy-le-Sec - 11 juin 1984) est un physicien français[1] spécialiste de chimie physique qui a enseigné à l'Université d'Orsay. Il a écrit notamment de nombreux ouvrages[2] sur la spectroscopie infrarouge et sur la spectroscopie atomique et moléculaire[3]. Il a publié de nombreuses études dans le Journal de Physique ainsi que des comptes-rendus aux séances de l'Académie des Sciences. Il est l'auteur de l'article sur l'infrarouge dans l'Encyclopedia Universalis[4]. Il a dirigé en 1959 la thèse de David Willermet sur l'étude de la bande d'absorption des dérivés de la cellulose. Il a préfacé en 1965 l'ouvrage de Weinman sur l'analyse des stéroïdes hormonaux. Il a créé puis dirigé à Paris puis à Orsay le Laboratoire d'Infrarouge jusqu'à sa retraite en 1978.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Spectres d'absorption dans le rouge et le très proche infrarouge, Paris, Masson, 1938.
  • Contribution à l'étude de la transmission infrarouge de la basse atmosphère, Paris, 1954.
  • Sur le calcul des constantes vibrationnelles de l'oxyde azoteux, 1955.
  • Etude préliminaire du spectre de N2O sous grande épaisseur entre 1,5 et 2,5 m, 1955.
  • Physique, Mécanique, étude des fluides, chaleur, notions de thermodynamique, Paris, Hermant, 1956.
  • Physique, Paris, Hermant, 1956-1958.
  • Physique, Optique, acoustique, Paris, Hermant, 1958.
  • Physique, Electricité, Paris, Hermant, 1958.
  • La spectrographie infrarouge et les grandeurs moléculaires, Revue d'optique théorique et instrumentale , 1958.
  • Précis de physique d'après les théories modernes, Paris, Doin, 1960.
  • Spectroscopie infrarouge, Vibrations moléculaires, Paris, Gauthier-Villars, 1961.
  • Spectroscopie infrarouge, Paris, Gauthier-Villars, 1961-1967.
  • Spectroscopie infrarouge, Fonction potentielle, moment dipolaire, notions de spectrochimie, Paris, Gauthier-Villars, 1967.
  • Précis de physique, Paris, Doin, 1968.
  • Spectroscopie infrarouge, édition revue et augmentée, Paris, Gauthier-Villars, 1969.
  • Spectroscopie atomique et moléculaire, Mécanique de l'atome et de la molécule, spectroscopie atomique, Paris, Masson, 1970.
  • Spectroscopie atomique et moléculaire, Paris, Masson, 1970.
  • Spectroscopie atomique et moléculaire, Paris, Masson, 1970-1971.
  • Spectroscopie atomique et moléculaire, Spectroscopie moléculaire, Paris, Masson , 1971.

Références[modifier | modifier le code]