Pic à nuque jaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chrysophlegma flavinucha

Chrysophlegma flavinucha
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin d'un couple de
pic à nuque jaune
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Piciformes
Famille Picidae
Genre Chrysophlegma

Espèce

Chrysophlegma flavinucha
(Gould, 1834)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Pic à nuque jaune (Chrysophlegma flavinucha) est une espèce d'oiseau de la famille des Picidae.

Répartition[modifier | modifier le code]

Son aire de répartition s'étend sur l'Inde, le Népal, le Bhoutan, le Bangladesh, la Birmanie, la Chine, le Viêt Nam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande, la Malaisie et l'Indonésie.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit dans les zones tropicales d'Asie, dans les forêts de teck, les forêts ouvertes à grands arbres à feuilles caduques ou à feuilles persistantes, les forêts de chênes et de shoreas, les peuplements mixtes de pins et les bois en cours de régénération.

On le voit dans les clairières.

C'est une espèce des régions basses.

Description[modifier | modifier le code]

Le pic à nuque jaune mesure de 30 à 35 cm et pèse de 150 à 200 g.

Nutrition[modifier | modifier le code]

Le pic à nuque jaune est insectivore.

Il se nourrit principalement de fourmis et de termites, de larves de gros insectes (celles des coléoptères cerambycidés appelés capricornes ou longicornes).

Il ingurgite parfois des scolopendres et des grenouilles arboricoles.

Il lui arrive de piller les nichées d'autres espèces cavernicoles.

Son menu est complété par des baies et des graines.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Nid de pic jaune avec un des parents et deux oisillons dans le parc national de Kaeng Krachan, Thaïlande

La saison des amours a lieu en Inde de mars à juin, en Thaïlande et en Malaisie de janvier à avril et à Sumatra d'avril à mai.

Les deux parents creuse un nid dans un arbre à une hauteur de 3 à 6 mètres (parfois jusqu'à 15 mètres). Ils partagent toutes les tâches essentielles : construction du nid, incubation de 3 ou 4 œufs, alimentation et éducation des jeunes oisillons.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cet oiseau est représenté par neuf sous-espèces :

  • Chrysophlegma flavinucha flavinucha Gould, 1834 ;
  • Chrysophlegma flavinucha korinchi (Chasen, 1940) ;
  • Chrysophlegma flavinucha kumaonensis (Koelz, 1950) ;
  • Chrysophlegma flavinucha lylei (Kloss, 1918) ;
  • Chrysophlegma flavinucha mystacalis (Salvadori, 1879) ;
  • Chrysophlegma flavinucha pierrei Oustalet, 1889 ;
  • Chrysophlegma flavinucha ricketti (Styan, 1898) ;
  • Chrysophlegma flavinucha styani (Ogilvie-Grant, 1899) ;
  • Chrysophlegma flavinucha wrayi (Sharpe, 1888).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :