Pianos Klein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pianos Klein
Création (officielle)
Fondateurs Henry II (Henry Klein)
Personnages clés Joseph Klein, Henry I, Henry II, Gaston Klein, George Klein, Jean-Pierre Klein
Slogan "La grande marque française fondée en 1791"
Siège social Drapeau de France Montreuil (Île-de-France(France)
Direction Jean-Pierre Klein
Activité Instruments de musique (pianos)
Produits Pianos de la marque Klein
Restauration de pianos
Site web http://pianos-klein.com/

Les Pianos Klein sont une manufacture française de pianos ancienne fondée par Joseph Klein, menuisier-ébéniste de la fin du XVIIIe siècle et du début de XIXe. Qui transmit sa passion et son savoir-faire de générations en générations (depuis plus de 4 générations différentes).

Les pianos Klein sont aujourd'hui dirigés par Jean-Pierre Klein et son fils Aymeric Klein dans leur atelier à Montreuil-Sous-Bois (122 rue de Lagny, 93), Métro Saint-Mandé.

Des personnages célèbres s'y sont déjà rendu, comme Jacques Chirac, par exemple dans les années 2000.

Aujourd'hui l'entreprise artisanale et familiale est toujours appréciée malgré les nouveaux concurrents industriels. Les pianos Klein sont les derniers fabricants historique Français de pianos.

De nos jours[modifier | modifier le code]

Contemporain de Beethoven et de Chopin, Joseph Klein fabriqua les premiers pianos vers 1791. les Pianos Klein sont encore à ce jour la manufacture de pianos la plus ancienne à être dirigée par les descendants de leur fondateur.

Fondés en Alsace puis installés à Montreuil (Seine-Saint-Denis) depuis 1879, les Pianos Klein ont fourni le Conservatoire de Paris[réf. souhaitée].

D'après l'Histoire de la famille Gaveau : « En 1947, Jean Gaveau a demandé à la société Klein, de fabriquer les pianos de la marque Gabriel Gaveau. »

Les principaux acteurs Klein[modifier | modifier le code]

Joseph KLEIN (fin XVIIIème début XIXème) :

Menuisier-ébéniste, contemporain de Beethoven et de Chopin, il fabrique les premiers pianos de la marque, dont le "Joseph KLEIN 1819".

'Henri I' :

Né en 1823 à Sarre Union, cet artisan poursuit l’oeuvre familiale commencée par son père Joseph.

'Henri II' (1845-1910) :

Il est le créateur de la manufacture familiale, et opte pour la France en 1872, avant de s'installer à Montreuil (siège actuel de la société). Il fut l'un des précurseurs du cadre métallique et de la conception contemporaine du piano.

Gaston Klein (1876-1942) :

Gaston Klein élève la manufacture au niveau industriel, et fut l'un des premiers à généraliser l'emploi du cadre plein métallique avant d'exporter une importante partie de la production.

Georges Klein (1907-1979) :

George Klein adopte les procédés de fabrication les plus modernes. Il obtient, dès 1930, de nombreux brevets et dépôts de modèles assurant ainsi la supériorité incontestable de ses pianos de petites dimensions. Celui-ci crée un laboratoire d’acoustique musicale appliquée en collaboration avec la Faculté des Sciences de Paris (Professeur E.LEIPP). Puis il instaure dès 1965 des procédés de sous-traitance élargie pour la fabrication de nos pianos.

Jean-Pierre Klein (1946)

Actuel Président-Directeur Général des pianos Klein, il s'est consacré à la recherche et à la mise au point de nouveaux modèles, choisis à titre personnel par de nombreux virtuoses et artistes. Jean-Pierre Klein perpétue la renommée de la Marque au niveau national et international, ceci dans les meilleures traditions familiales. Il incarne la sixième génération d’une famille réputée de Facteurs de pianos de père en fils depuis 1791 (à l'âge où Beethoven avait 20 ans). Jean-Pierre KLEIN est le dernier représentant en activité de la Facture Historique Française et demeure l’acteur principal de la fabrication de pianos. Son activité, entièrement consacrée à la Facture, lui a valu de recevoir en 1985 un Premier Grand Prix des Métiers d’Art pour la qualité de ses modèles, perpétuant ainsi la renommée de la Facture Française. Pour son activité professionnelle et artistique il a été distingué : Chevalier des Arts et Lettres ainsi que Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Aymeric Klein (1987) :

Dernier fils du nom, il continue de faire avancer les Pianos Klein en y travaillant activement.

Distinctions et médailles[modifier | modifier le code]

- 1886 : Médaille d'argent (Exposition Nationale Industrielle de Marseille)

- 1887 : Médaille d'argent (Exposition Internationale du Havre)

- 1889 : Médaille d'or (Exposition Universelle)

- 1890 : Diplôme de 1re Classe (Exposition française de Londres)

- 1894 : Médaille d'argent (Exposition Universelle d'Anvers)

- 1895 : Médaille d'or (XIIIe Exposition Internationale de Bordeaux)

- 1897 : Médaille d'argent (Exposition Internationale de Bruxelle)

- 1900 : Première Médaille d'or (Exposition Universelle de Paris)

- 1931 : Diplôme d'Honneur (Exposition Coloniale Internationale de Paris)

- 1938 : Médaille de la société d'Encouragement à l'Art et à l'Industrie

- 1954 : Médaille du Cinquantenaire (Foire de Paris)

- 1958 : Médaille des Inventeurs (XIIe Salon International de Bruxelles)

- 1985 : 1er Grand Prix Départemental des Métiers d'Art Médaille de l'A.N.V.A.R. (Agence Nationale pour la Valorisation de la Recherche) décernée lors du Festival International de l'Industrie et de la Technique à la Vilette.)

- 1986 : Exposition des Métiers d'Art Français à l'Hôtel des Monnaies de Paris

- 1988 : Premières commandes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris du modèle SYMPHONIE

- 1990 : Premières commandes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris du modèle MÉLODIE

- 2014 : Médaille d'or pour le modèle "JUNIOR" (Concours Lépine)

Liens externes[modifier | modifier le code]