Phytelephas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phytelephas est un genre de la famille des Arecaceae qui regroupe des espèces de palmiers originaires d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale.

Les espèces de ce genre s'appellent palmier à ivoire car lorsque leur graine se durcit, elle devient ce qu'on appelle de l'ivoire végétal, aussi appelé tagua ou corozo.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme phytelephas dérive du grec ancien φυτόν, phytón phyto- « végétal » et ἐλέφας, eléphas « éléphant ».

Distribution[modifier | modifier le code]

Ces six espèces de palmiers à ivoire sont distribuées du centre du Panama au sud-ouest de l'Équateur, dans le bassin du Rio Magdalena en Colombie et dans les régions amazoniennes occidentales de Colombie et Bolivie[1].

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. A. Henderson, G. Galeano, R. Bernal, Field guide to the palms of the Americas, Princeton university press,
  2. Yves Delange, Traité des plantes tropicales, Actes Sud, , 239 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]