Philippe-Louis d'Erbach-Erbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philippe-Louis, comte d'Erbach-Erbach (), était un prince allemand et comte d'Erbach, Freienstein, Wildenstein, Michelstadt et Breuberg.

Né à Erbach, il était le troisième enfant et fils aîné de Georges-Louis d'Erbach-Erbach et de son épouse, Amélie-Catherine de Waldeck-Eisenberg, fille de Philippe-Dietrich de Waldeck.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a poursuivi une carrière militaire et, finalement, a été nommé Lieutenant général par les États généraux des Pays-Bas. En 1693, après la mort de son père, Philippe Louis a hérité de tous ses domaines, conjointement avec ses deux frères survivants, mais en fait, il a réussi à maintenir sa pleine autorité.

À Erbach le 16 janvier 1706 il épouse une cousine de sa mère[1] Albertine Élisabeth de Waldeck (9 février 1664 – 1er novembre 1727), fille du Georges Frédéric de Waldeck et de son épouse Élisabeth-Charlotte de Nassau-Siegen[2]. Ils n'avaient pas d'enfants.

Philippe Louis est mort en Cobourg de 51 ans. Parce qu'il est mort sans héritier, son seul survivant frère Frédéric-Charles d'Erbach-Limpourg, a hérité de tous ses domaines.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. She was a first-cousin of his mother Amalie Katharina.
  2. Miroslav Marek, « Genealogy of the House of Waldeck », genealogy.euweb.cz (consulté le 11 mai 2015)