Phare du cap Disappointment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cap Disappointment.
Phare du cap Disappointment
Comté de Pacific
Cape Disappointment Light.jpg

Phare du cap Disappointment

Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
Mise en service
Automatisation
Architecture
Hauteur
16 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hauteur focale
67 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipement
Feux
Alt WR 30sVoir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
ARLHS
Amirauté
G4732Voir et modifier les données sur Wikidata
MarineTraffic
USCG
6-0695Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’État de Washington
voir sur la carte de l’État de Washington
Red pog.svg

Le phare du cap Disappointment (anglais : Cape Disappointment Light) est un phare situé au cap Disappointment à l'embouchure du fleuve Columbia sur la côte de l'État de Washington, dans le Comté de Pacific aux États-Unis. Il fait partie du parc d'État du cap Disappointment [1].

Ce phare est géré par la Garde côtière américaine, et les phares de l'État de Washington sont entretenues par le District 13 de la Garde côtière [2] basé à Seattle.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est le premier phare maritime dans la région Nord-Ouest Pacifique mis en service le 15 octobre 1856. En 1848, un phare a été recommandé d'être érigé sur le cap Disappointment dans ce qui était alors le territoire de l'Oregon. En 1852, un crédit de 53.000 dollars a été accordé. Après la conception du phare, une lentille de Fresnel du premier ordre a été commandée. Lorsque l'objectif est arrivé, il a été trouvé trop grand pour la tour. La reconstruction de la tour a pris deux années supplémentaires. La station fut aussi équipée d'une cloche de brume. La résidence du gardien a été construit à proximité.

Le phare présentait plusieurs lacunes. La cloche de brouillard était parfois inaudible en raison du rugissement des vagues de l'océan. Il a été désactivé en 1881 et déplacé au phare de West Point à Seattle, et finalement au phare de Warrior Rock près de Portland. De plus, la lumière n'était pas visible pour les navires venant du nord. Ce problème a été corrigé par la construction du phare de North Head, près du cap Disappointment. L'objectif de premier ordre a été déplacé à North Head et remplacé par un objectif de quatrième ordre.

Le phare a été électrifié en 1937. En 1956, la Garde côtière a eu l'intention de fermer la station, mais a conservé la lumière lorsque les pilotes de la station du fleuve Columbia ont protesté. La lumière a été automatisée en 1973. Une plate-forme d'observation a été construite pour permettre à la Garde côtière de surveiller l'état de la circulation maritime littorale.

Le phare émet, à une hauteur focale de 67 m, un feu alternativement blanc est rouge sur une période de 30 secondes. Sa portée est de 22 milles nautiques pour le feu blanc (environ 40 km) et 18 milles nautiques pour le feu rouge (environ 33 km).

Description[modifier | modifier le code]

Identifiant : ARLHS : USA-112 - Admiralty : G4732 - USCG : 6-0695 .

Caractéristiques du Feu maritime[modifier | modifier le code]

Fréquence : 30 s (Alternatif W-R)

  • Lumière : 0.3 seconde
  • Obscurité : 14.7 secondes
Cap Disappointement 
Le phare 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]