Petra Herrera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Petra Herrera
Las adelitas.jpg
Femmes de la Révolution mexicaine ("adelitas" ou "soldaderas") avec des ceintures à munitions.
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
Pedro HerreraVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Petra Herrera, aussi connue sous le nom de Pedro Herrera, née le , morte le ou 1917, est une révolutionnaire mexicaine, une soldadera (soldat enrôlé dans les troupes insurgées de la Révolution mexicaine).

Biographie[modifier | modifier le code]

Petra Herrera, habillée en homme, a participé activement, sous le nom de Pedro Herrera, aux batailles de la Révolution mexicaine avec les troupes du général Pancho Villa. Elle acquit une grande réputation, en particulier un excellent sens du commandement. Quand elle se décida à révéler qu'elle était une femme, elle fut renvoyée de l'armée[1].

La participation des femmes à la Révolution était courante, mais cantonnée à des activités non combattantes. L'engagement de Petra Herrera fut exceptionnel[2]. Elle réussit longtemps à garder secret le fait qu'elle était une femme. Malgré son engagement réussi dans plusieurs batailles, Pancho Villa refusa de lui donner un grade dans son armée. Après avoir été exclue, Petra Herrera forma sa propre brigade, composée exclusivement de femmes, avec laquelle elle combattit dans la seconde bataille de Torreón le 30 mai 1914, avec 400 femmes[1],[3]. Cosme Mendoza Chavira, un compagnon de Villa, déclara : « Ella fue quien tomo Torreón y apago las luces cuando entraron en la ciudad » (Ce fut elle qui prit Torreón et éteignit les lumières en entrant dans la ville)[4]. Les historiens ne disent mot de la participation de Petra Herrera. Villa attribue le rôle de Petra Herrera dans la Révolution à une femme inconnue[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jocelyn H. Olcott, Mary Kay Vaughan, Gabriela Cano, Sex in Revolution: Gender, Politics, and Power in Modern Mexico, Duke University Press, 2006, p. 8 lire sur Google Livres
  • Tabea Alexa Linhard, Fearless Women in the Mexican Revolution and the Spanish Civil War, University of Missouri Press, 2005
  • Yolanda Broyles-González, Re-Emerging Native Women of the Americas: Native Chicana Latina Women's Studies, Kendall/Hunt Publishing Company, 2001 lire sur Google Livres
  • Heather Fowler-Salamini, Women of the Mexican countryside, 1850-1990: creating spaces, shaping transitions, University of Arizona Press, 1994, p. 99 sqq lire sur Google Livres
  • María Herrera-Sobek, The Mexican Corrido: A Feminist Analysis, Indiana University Press, 1993, p. 94 lire sur Google Livres
  • Armando de María y Campos, La Revolución Mexicana a través de los corridos populares, vol. 1, Estudios Históricos de la Revolución Mexicana, 1962 lire sur Google Livres
  • Angeles Mendieta Alatorre, La mujer en la Revolución Mexicana, México, Estudios Históricos de la Revolución Mexicana, 1961 lire sur Google Livres

Radio[modifier | modifier le code]

  • Petra Herrera, la femme soldate mexicaine, France Inter, 21 octobre 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La soldadera, Petra Herrera (Siglo XX) » (consulté le 7 mars 2019)
  2. « The Unrecognized Soldier of the Mexican Revolution: Petra Herrera and the Adelitas », sur www.stmuhistorymedia.org (consulté le 7 mars 2019)
  3. Elena Poniatowska, Las soldaderas, Ediciones Era, 1999, p. 17 lire sur Google Livres
  4. Elizabeth Salas, Soldaderas in the Mexican Military. Myth and history, Austin, University of Texas Press, p. xii (ISBN 0292776306)
  5. « La valiente Petra Herrera », Imagen de Zacatecas, el periódico de los zacatecanos

Liens externes[modifier | modifier le code]