Rivière Saint-Pierre (Montréal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Petite rivière Saint-Pierre)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivière Saint-Pierre et Saint-Pierre.

Rivière Saint-Pierre
Illustration
Site commémoratif de l'ancien emplacement de la rivière Saint-Pierre, près des écluses de la Côte-Saint-Paul du Canal Lachine.
Caractéristiques
Longueur
Bassin
Bassin collecteur Bassin du tronçon du fleuve Saint-Laurent (d)
Débit moyen ?
Régime Pluvial
Cours
Confluence Fleuve Saint-Laurent
· Localisation Montréal
· Altitude m
· Coordonnées 45° 30′ 11″ N, 73° 33′ 12″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montréal

La rivière Saint-Pierre était une rivière de la ville de Montréal, au Québec, s'écoulant dans le fleuve Saint-Laurent: c'est à son embouchure que fut fondée Montréal, à la hauteur du site de Pointe-à-Callière.

Description[modifier | modifier le code]

La rivière Saint-Pierre prenait sa source dans l'ouest de l'île de Montréal, une de ses branches se dirigeant vers l'actuel Vieux-Port de Montréal, l'autre se jetant dans le fleuve non loin du lieu où se déverse actuellement l'Aqueduc de Montréal à Verdun. Par ailleurs, non loin de la falaise Saint-Jacques, la rivière formait un lac qui fut nommé lac à la Loutre, lequel était situé sur les lieux de l'actuel échangeur Turcot.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rivière fut pendant longtemps utilisée comme égout par les résidents du secteur. En 1832, par souci de salubrité, il est décidé de l'enfouir en la canalisant dans le secteur non loin de Pointe-à-Callière[1]. Les différents autres tronçons de la rivière furent eux aussi enfouis au courant des décennies qui suivirent. Le développement de la partie auparavant située au sud-ouest de la rivière s'accélère: bientôt, il ne restera plus aucune trace apparente de celle-ci. En 1990, le collecteur est rempli de sable, occasionnant du même coup la disparition complète de la rivière[2].

Des vestiges de l'égout collecteur peuvent être aperçus au musée de Pointe-à-Callière, tandis qu'une section de son tracé est visible près des écluses de la Côte-Saint-Paul du Canal Lachine.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :