Pery Ribeiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ribeiro.
Pery Ribeiro
Naissance
Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil
Décès (à 74 ans)
Rio de Janeiro
Activité principale Chanteur, compositeur
Genre musical Bossa nova, MPB, Jazz
Instruments Voix
Années actives 1960-2012
Labels Odeon Records

Pery Ribeiro (né le 27 octobre 1937, décédé le 24 février 2012) était un chanteur brésilien de bossa nova, MPB et de jazz, dont la carrière en tant que chanteur a débuté en 1959 et a continué jusqu'à peu de temps avant sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Péri Oliveira Martins est né le 27 octobre 1937, fils de la chanteuse Dalva de Oliveira (1917-1972) et du chanteur-compositeur-interprète Herivelto Martins (1912-1992)[1].

Ribeiro a commencé sa carrière encore enfant, en doublant la voix du nain Timide dans le film Blanche-Neige et les Sept Nains, tandis que sa mère avait assurée la voix de Blanche-Neige. En outre, il a participé au film inachevé d'Orson Welles , Il est Tout à fait Vrai. En 1944, Ribeiro est apparu comme un acteur dans la comédie musicale "Berlim na batucada" dirigée par Luís de Barros[2]. Ce film est une satire du passage d'Orson Welles au Brésil pour le tournage d' "It's All True" (le même film dans lequel Ribeiro avait joué) et des États-Unis "bon voisin politique"[3].

La carrière de Ribeiro en tant que chanteur n'a commencé qu'en 1959. Alors que Ribeiro travaillait comme caméraman à TV Tupi, il a été invité à l'émission de Paulo Gracindo sur Rádio Nacional. C'est à ce moment la qu'il prit le nom de scène Pery Ribeiro, à la suggestion de César de Alencar (annonceur de radio, acteur de cinéma et animateur de télévision brésilien).

En 1960, la mère de Ribeiro (une chanteuse reconnue), a enregistré la composition de Ribeiro Não devo insistir. Ribeiro a enregistré son premier disque la même année. En 1961, Ribeiro a enregistré plusieurs disques 78 tours. Parmi eux se trouvait un disque où figurent les chansons Manhã de Carnaval et Samba de Orfeu de Luiz Bonfá et Antônio Maria, qui avait fait partie de la bande originale du film de 1959 Black Orpheus. La même année, il a enregistré O Barquinho, composée par Roberto Menescal et Ronaldo Bôscoli, qui est devenue un classique de la bossa nova. En 1962, Ribeiro a enregistré son premier album, Pery Ribeiro e seu mundo de canções românticas (Pery Ribeiro et son univers de chansons romantiques), accompagné à la guitare par Luiz Bonfá[4].

Ribeiro a été l'un des premiers chanteurs à enregistrer le classique de la bossa nova Garota de Ipanema (The Girl from Ipanema), en janvier 1963, pour Odeon[5]. La chanson faisait partie du deuxième album de Ribeiro, Pery é todo bossa. Cet album aussi comprend la chanson Bossa Na Praia (Beach Samba)[6], écrite par Ribeiro en collaboration avec Geraldo Cunha, devenue un autre classique de la bossa nova avec notamment l'interprétation d'Astrud Gilberto[7]. En 1965, Ribeiro a participé à une émission de télévision spéciale Gemini V, avec Leny Andrade et le groupe Bossa 3 au club Porão 73. Ribeiro, Andrade et Bossa 3 ont enregistré ensemble plusieurs fois par la suite. En dehors du Brésil, Ribeiro a travaillé principalement au Mexique et aux États-Unis. En 1998, Ribeiro a déménagé à Miami, où il a vécu jusqu'en 2011.

En 2006, Ribeiro et son épouse, Ana Duarte, ont co-écrit une biographie de Ribeiro depuis sa petite enfance jusqu'au début de sa carrière, et sur la relation avec ses parents, appelée Minhas duas estrelas (Mes Deux Étoiles)[8]. Le livre a inspiré une mini-série sur TV Globo en 2010[9].

Ribeiro est décédé le 24 février 2012, d'une crise cardiaque, à Rio de Janeiro. Peu de temps avant sa mort, Ribeiro avait participé à un album de duos avec vingt-deux autres artistes en hommage à Wilson Simonal[10].

Importance[modifier | modifier le code]

En 2012, Ribeiro a été classé parmi les 100 meilleurs chanteurs brésiliens de tous les temps par Rolling Stone Brasil (à la 64e place). En commentant le classement de Ribeiro, le magazine a écrit : "peut-être le plus sous-estimé chanteur brésilien, Pery Ribeiro... est devenu l'une des principales voix de la bossa nova.... Habileté, précision, finesse, intelligence musicale -- Pery avait tout de cela, et chantait tous les styles."[11]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1962: Pery Ribeiro e seu mundo de canções românticas (avec Luiz Bonfá)
  • 1963: Pery é todo bossa
  • 1964: Pery muito mais bossa
  • 1965: Gemini V (avec Leny Andrade)
  • 1967: Gemini V en Mexico (avec Leny Andrade)
  • 1972: Gemini Cinco Anos Depois (avec Leny Andrade)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Berlim na batucada (1944)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pery Ribeiro morre aos 74 anos,vitima de um infarte » [archive du ], Globo.com (consulté le 24 février 2012)
  2. « Berlim na batucada », cinedia.com.br (consulté le 24 février 2012)
  3. Suzana Cristina de Souza Ferreira, Cinema carioca nos anos trinta e quarenta, Annablume,
  4. « Pery Ribeiro Biografia »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 24 février 2012)
  5. Ruy Castro, Bossa Nova: The Story of the Brazilian Music That Seduced the World, Chicago Review Press, , p. 240
  6. « Pery Ribeiro - Bossa Na Praia Lyrics » (consulté le 8 septembre 2018)
  7. « Astrud Gilberto - Bossa Na Praia » (consulté le 8 septembre 2018)
  8. Pery Ribeiro et Ana Duarte, Minhas duas estrelas, Globo Livros, , 360 p. (ISBN 978-85-250-4781-6, lire en ligne)
  9. (pt) Danilo Casetti, « Pery Ribeiro fala sobre o centenário do seu pai, Herivelto Martins », Globo.com, (consulté le 25 février 2012)
  10. « Pery Ribeiro: disco ao lado de Caetano Veloso e Marina Elali estava pronto! » (consulté le 25 février 2012)
  11. « As 100 maiores vozes da musica brasileira », Rolling Stone (Brasil), no 73,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 2013) :

    « Possivelmente o cantor mais subestimado do Brasil ... ele se tornou uma das principais vozes da bossa nova.... Técnica, afinação, gosto apurado, inteligência musical – Pery tinha tudo isso de sobra e cantava todos os estilos. »

Liens externes[modifier | modifier le code]