Perig Herbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Perig Herbert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Activité

Perig Herbert est un musicien, compositeur et linguiste français, spécialiste de la Bretagne, né le à Néré (Charente-Maritime) et décédé le à Rennes.

S'il n'y a pas, dans sa musique, de références trop directes aux musiques traditionnelles des pays celtiques - sauf quand il compose pour des musiciens traditionnels - c'est pour lui une préoccupation constante que d'intégrer à sa réflexion sur l'écriture, des données propres à certaines formes de ces musiques: hétéro-phonie (plusieurs voix jouent la même mélodie dans des versions différentes pour le rythme et l'ornementation), développement par amplification ornementale, éléments structuraux permutables, gammes particulières, etc. Mais il y a aussi les artifices du contrepoint, la séduction qu'exerce sur lui le constructivisme sériel dont il rejette cependant le "déterminisme", préférant le symbolisme poétique que les titres dévoilent.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres musicales[modifier | modifier le code]

  • Pevarbenveg (1967) pour saxophone, hautbois, clarinette et basson.
  • Urien (1969) pour cinq harpes.
  • Oiseaux pour un soleil de fer (1968 - 1970) pour orchestre.
  • Imram II (1972 - 1973) pour ensemble d'instruments à vent.
  • Skilfoù skorn (1974) pour cinq harpes.
  • Eizhadenn evit an Amzer deuet (1976) pour clarinette, basson, cor, 2 violons, alto, violoncelle et contrebasse.
  • Immram IV (1977 - 1978) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano.
  • Dremmoù an envor I (1978) pour clarinette, trompette, trombone, vibraphone, piano, violon, violoncelle.
  • An dorgen (1982) pour harpe celtique dédiée à Gérard Pesson.
  • Salm II (1982) pour chœur d'enfants, petites percussions et quatuor à cordes.
  • Lez Don (Cassiopeia) (1983) pour orchestre à cordes, 2 flûtes, 2 hautbois, vibraphone et clavecin amplifié.
  • Biniaouerezh livre I (1974), livre II (1977) pour grande cornemuse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geriadur bihan ar sonerezh : Vocabulaire musical breton-français, français-breton (avec Jil Ewan).
  • Suite d'articles sur les noms bretons des d'oiseaux d'Europe dans la revue de linguistique Hor Yezh entre 1992 et 2001.

Voir aussi[modifier | modifier le code]