People's Dispensary for Sick Animals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le People's Dispensary for Sick Animals (littéralement « dispensaire du peuple pour les animaux malades ») est une organisation caritative britannique fondée en 1917 par Maria Dickin. Elle fournit des soins vétérinaires à des animaux blessés et malades que leurs propriétaires n'ont pas les moyens de faire soigner[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Plummer, How are Charities Accountable?: A Study of the Approaches to Governance and Accountability by Twelve Major Charities in Britain, Demos, (ISBN 9781898309970, lire en ligne), p. 87