Pensée convergente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Pensée convergente est un terme inventé par Joy Paul Guilford en opposition à la pensée divergente[1]. En général, ce terme exprime la capacité à donner la réponse "correcte" à des questions standardisées qui ne requiert pas de créativité particulière. C'est une pensée qui utilise les connaissances et les capacités de raisonnement d'une personne pour obtenir une série de solutions à un problème donné et pour en sélectionner la seule correcte[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. La pensée convergente dans l'encyclopédie en ligne de la psychologie
  2. Bryan Kolb et Ian Whishaw, Cerveau et comportement,‎ 2002 (ISBN 978-2-7445-0137-1, lire en ligne), p. 567
  • (en) Emotional Intelligence: Key Readings on the Mayer and Salovey Model, Port Chester, NPR Inc.,‎ 2004, 2e éd. (ISBN 978-1-887943-72-7), p. 171