Pelléas et Mélisande de Schönberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pelléas et Mélisande (homonymie).

Pelléas et Mélisande (en allemand : Pelleas und Melisande), opus 5 est un poème symphonique d'Arnold Schönberg, inspiré du Pelléas et Mélisande de Maeterlinck. Composé entre juillet 1902 et février 1903, il fut créé le à Vienne par l'auteur. L'œuvre est en un seul mouvement divisé en quatre parties enchainées. Son caractère est toujours tonal et post-romantique.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Lento - Allegro
  2. Scherzo - Presto
  3. Quasi adagio
  4. Finale

Instrumentation[modifier | modifier le code]

L'œuvre est écrite pour quatre flûtes, quatre hautbois, cinq clarinettes, quatre bassons, huit cors, quatre trompettes, cinq trombones, un tuba, huit instruments de percussion, deux harpes et cordes.

Liens externes[modifier | modifier le code]