Concerto pour violon de Schönberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le concerto pour violon op.36 est l'unique concerto pour violon d'Arnold Schoenberg, composé en 1936

Il a été composé entre 1934 (pour le premier mouvement) et 1936, pour les deux derniers[1], année où il écrit son quatrième quatuor à cordes. Schönberg vivait alors à Brentwood, près de Los Angeles, et venait d'accepter un poste d'enseignant à l'université de Californie à Los Angeles (il était parti en 1933 aux États-Unis pour échapper au nazisme). Il est dédicacé à Anton Webern. L'œuvre est également contemporaine de l'autre grand concerto dodécaphonique, celui d'Alban Berg, le concerto à la mémoire d'un ange.

Le compositeur avait opéré un retour à la tonalité après son arrivée aux États-Unis, mais son concerto pour violon revient à sa technique dodécaphonique. Il reprend la forme ternaire traditionnelle du concerto et son exécution demande un peu plus d'une demi-heure.

  1. Poco allegro - Vivace
  2. Andante grazioso
  3. Finale: Allegro

L'œuvre a été créée le 6 décembre 1940 par l'orchestre de Philadelphie dirigé par Leopold Stokowski, avec le soliste Louis Krasner, qui avait déjà créé le Concerto à la mémoire d'un ange d'Alban Berg et qui a commandé celui de Schoenberg. En plus de son créateur, il a depuis été enregistré par des virtuoses tels que Christian Tetzlaff ou Hilary Hahn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Craft R, notice de l'œuvre pour l'enregistrement avec le Philharmonia Orchestra, dirigé par Craft, éditions Naxos